Culture
00:36 16 août 2016

Caravane Coop: nouvelle coopérative de cirque pour l’entraînement libre

ARTS DU CIRQUE. Bonne nouvelle pour les artistes de cirque, amateurs comme professionnels: un premier site d’entraînement libre verra bientôt le jour dans le quartier Limoilou. Sous la formule d’une coopérative, le projet Caravane Coop offrira l’accessibilité, l’espace et l’équipement nécessaires à une pratique autonome des arts circassiens.

«Ça part d’un besoin», reconnaît d’emblée Josiane Lamoureux, membre du comité provisoire qui travaille depuis plusieurs mois à mettre sur pied le projet. Ce besoin, c’est celui d’un lieu d’entraînement à vocation libre pour les passionnés de cirque. Axées sur la formation, des institutions comme l’École de cirque de Québec et le Cirque du monde Québec réservent peu de plages horaires à une pratique autonome – à moins d’être un professionnel.

Caravane Coop se veut donc complémentaire à l’offre de service actuelle. Alexandre Seim – un autre membre du comité – insistera d’ailleurs sur ce point: «Le but, ce n’est pas de faire de la concurrence, c’est d’offrir un service qui manque à Québec» en mettant à la disposition des jongleurs, acrobates, équilibristes, contorsionnistes, artistes de disciplines aériennes et autres spécialistes l’espace nécessaire pour s’amuser ou se perfectionner en toute liberté.

Moyennant les frais d’adhésion à la coopérative et la mensualité d’entraînement fixée en fonction de leurs besoins, les membres auront accès tous les jours, du matin au soir, à des tapis de sol, matelas et points d’accroche au minimum; pour le reste, ils seront invités à traîner leur propre matériel.

Lieu de partage

Mais attention: sans cours offerts sur place, il faudra faire preuve d’un minimum de savoir-faire en cirque, du moins pour les disciplines plus dangereuses. «On va encourager des pratiques responsables et sécuritaires», assure Alexandre Seim. Lieu d’entraînement autant que lieu d’échange et de socialisation, Caravane Coop aura néanmoins l’avantage de favoriser un espace de partage d’expertise entre professionnels et amateurs.

En cela, le projet permettra à un plus large public de se livrer à la pratique du cirque, réservée pour l’heure à une poignée d’initiés, estime Julie-Ann Dupré, qui s’y adonne justement de manière récréative.

Ouverture imminente

Formé d’amateurs et d’artistes professionnels qui se sont rencontrés à Cirque du monde Québec, le comité fondateur aura passé les derniers mois à réunir les quelque 20 000$ nécessaires au démarrage de Caravane Coop. Campagne de sociofinancement, bourses, dons et démarches auprès d’institutions bancaires auront permis de passer du rêve à la réalité.

L’ouverture de Caravane Coop est prévue pour septembre – «dans le meilleur des mondes», précise Josiane Lamoureux. D’ici à ce qu’on ficelle les derniers détails, on préfère garder secrète l’adresse du local. Tout au plus confirmera-t-on qu’il est situé à Limoilou, et que ses 4352 pieds carrés et ses plafonds de 20 pieds sauront accommoder la centaine de membres qu’on espère au minimum attirer, sans compter les projets qu’on souhaite y développer.

L’assemblée générale de constitution aura lieu le 17 août, à 19h, au Tam Tam Café (421, boulevard Langelier); à l’ordre du jour: adoption des règlements et élections du conseil d’administration. Pour plus d’info: http://www.facebook.com/CaravaneCoopCirque ou information@caravanecoop.com.

Québec Hebdo

Viviane Asselin


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette