Culture
12:00 15 août 2016

Wendake devient «nation country»

ÉVÉNEMENT. Le 20 août, les bottes de cowboys seront de mise à Wendake.

Une adepte de danse country américain veut donner la chance aux amateurs de se dégourdir les pieds à un moment où plusieurs soirées de danse font relâche. <@CP>(Photo Deposit/majorosl66)

L’événement «est parti d’une idée dans une petite soirée privée», souligne l’organisatrice Ann Labrecque. Adepte de cours de danse country dans une école de la rive sud de Québec, elle avait d’abord dans l’idée de réunir sa «gang» à un moment où leurs soirées de danse font relâche. «Ç’a parti de même et là, ce n’est plus ça!», lance-t-elle dans un éclat de rire, encore surprise de l’intérêt qu’elle perçoit sur les médias sociaux. «Je pense que c’était dû!».

Pas besoin de savoir danser pour participer, insiste celle qui a greffé une dizaine d’activités autour de l’événement de danse, histoire de rassembler un maximum de visiteurs. Le 20 août, Wendake deviendra le lieu pour apprendre à seller un cheval, découvrir la danse autochtone et le style gumboot. Chevaux miniatures, souque à la corde, kiosques, bingo et tirage sont aussi au programme.

Parce qu’il s’adressait d’abord aux danseurs de country américain, ce sera principalement ce style qui sera à l’honneur, prévient-elle, consciente que les adeptes d’autres styles pourraient s’en décevoir. Mais elle note avoir prévu le coup en invitant Monique Bergeron comme meneuse: «Danse, danse pas, elle fait lever le monde de leur chaise!»

Ann Labrecque espère en somme que l’événement permettra de «faire connaître son village» à un public moins familier à la culture autochtone. L’événement se déroulera à l’école Wahta’ de 13h à 23h.

Québec Hebdo

Monica Lalancette


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette