Culture
17:10 14 juin 2016

Dix-huit personnalités québécoises décorées de l’Ordre des arts et des lettres du Québec

DISCTINCTIONS. Lundi 13 juin, Marie-Claire Blais, Marie Brassard, Madeleine Careau, Jacqueline Desmarais, Jean-Pierre Ferland, Bernard Labadie, Édouard Lock, Guy Laliberté, Marie-Nicole Lemieux, Rita Letendre, Rafael Lozano-Hemmer, Anna McGarrigle, André Melançon, Moshe Safdie, Gilles Ste-Croix, Janine Sutto, Denis Villeneuve et Gilles Vigneault ont reçu le titre de Compagne ou de Compagnon des arts et des lettres du Québec. Cette distinction honorifique leur est accordée par le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) afin de souligner leur apport exceptionnel au milieu artistique québécois.

Marie Côté, présidente du conseil d’administration du Conseil des arts et des lettres du Québec, a remis les insignes à Marie Brassard, Madeleine Careau, Jean-Pierre Ferland, Bernard Labadie, Marie-Nicole Lemieux, Janine Sutto et Rita Letendre lors d’une cérémonie qui a pris place à la Maison de la littérature. Les autres insignes seront remis aux récipiendaires ultérieurement, lors d’évènement particuliers. La majorité d’entre eux sont des artistes ou des interprètes, mais la cuvée 2016 a des particularités: elle comprend également des entrepreneurs, des gestionnaires ou mécènes.

Une distinction prestigieuse

Distinction honorifique instituée en 2015 dans le cadre des célébrations entourant le 20e anniversaire du CALQ, l’Ordre des arts et des lettres du Québec est remis à des personnalités dont les réalisations exemplaires contribuent à l’essor artistique et littéraire du Québec. Le CALQ entend ainsi souligner leur remarquable contribution, par leur travail, leur engagement et leur dévouement, au développement, à la promotion ou au rayonnement de la culture québécoise, ici et ailleurs. L’insigne reçu qui symbolise la créativité et le des arts et des lettres au Québec a été conçu par l’artiste joaillière Christine Dwane et est porté côté cœur. Marie-Nicole Lemieux, reconnue comme l’une des plus grandes contraltos actuelles, a expliqué avec un brin de malice, que lorsqu’elle se produit à l’international elle affirme toujours fièrement être un «produit 100% québécois»!

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *