Culture
12:00 17 juin 2016

Place à la musique rétro à la Maison O’Neill

ÉVÉNEMENT. La saison des spectacles à la Maison O’Neill est officiellement lancée avec le coup d’envoi ce vendredi du Week-end Rétro.

Un hommage à Elvis Presley ouvrira le bal sur le coup de 19h avec une prestation du Carl Brandon Band. «Une voix que vous n’êtes pas [près] d’oublier», promet l’organisation au sujet de l’artiste, qui, ajoute-t-on, a déjà partagé la scène avec le légendaire batteur d’Elvis, D.J. Fontana.

Samedi 18 juin, Guy Harvey, bien connu comme le chanteur du groupe Les Gendarmes, fera revivre l’époque yéyé, dès 13h. Après lui, Melvis and the Jive Cats répandront la fièvre des 50’s lovers. Le groupe rockabilly-swing compte plus de deux cents spectacles à leur actif travers le Québec.

En début de soirée, ce sera au tour du président d’honneur de l’évènement, le très connu Jacques Salvail, ancienne vedette de Jeunesse (autrefois Jeunesse d’aujourd’hui), monter sur scène. Le Tchernof Band viendra clore la soirée en transportant la foule dans les années 1960 à 1980 sur le coup de 19h30.

Nostalgie

Dimanche, Michel Stax, ancien membre du groupe Jay and the sensations, donnera le beau jeu aux chansons populaires. Peut-être entonnera-t-il son premier succès sera la traduction de Build me up buttercup, rebaptisée Mademoiselle Caroline? Le groupe Méga-Versa prendra ensuite la place. Ralph Angelillo et Michel Verreault des Mégatones s’unissent ainsi à Roger Beaudet et Claude Laliberté des Versatiles pour un spectacle musical instrumental enlevant.

Dès 16h30, le duo Eddy Moura et Mathieu Nardi font revivre des chansons parfois oubliées dans leur spectacle Époque dans lequel les nostalgiques des Classels, d’Elvis, des rythmes et chansons des années 1950 à 1970 pourront se retremper.

Le Week-end rétro se terminera sur les airs du groupe classique rock Round the Clock: «Au programme, cinq musiciens qui ne tiennent pas en place; un pas de danse après l’autre, des classiques indémodables qui vous feront vivre une soirée inoubliable!», promet l’organisation.

L’événement est offert gratuitement en plein air sur le site de la Maison O’Neill.

Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *