Culture
13:26 20 février 2018 | mise à jour le: 20 février 2018 à 13:26 temps de lecture: 3 minutes

La soprano Marianne Fiset au Grand Théâtre de Québec

Les 21 février et 22 février prochains, l’Orchestre symphonique de Québec montera sur les planches du Grand Théâtre de Québec sous la direction de Fabien Gabel pour interpréter la Première symphonie dite «Titan» de Mahler.

Lors du concert du 21 février, la soprano Marianne Fiset, originaire de Saint-Augustin-de-Desmaures, offrira au public les quatre derniers lieder de Richard Strauss

Photo gracieuseté Julie Artacho

Lors du concert du 21 février, la soprano Marianne Fiset, originaire de Saint-Augustin-de-Desmaures, offrira au public les quatre derniers lieder de Richard Strauss, considérés comme étant le testament musical du compositeur puisqu’ils ont été écrits à la toute fin de sa vie.

Nombreuses distinctions

Au cours de sa carrière, la soprano de la région a reçu plusieurs distinctions pour sa présence scénique et la richesse de sa voix. En mai 2007, elle a reçu le premier prix du Concours musical international de Montréal. En 2008, on lui a décerné le prix Opus Découverte de l’année et elle a été nommée Jeune Soliste par les Radios francophones publiques. On lui a donné aussi le titre de Révélation Radio-Canada en 2009. Ce qui nourrit sa passion? «Je chante par amour de la musique, explique l’artiste. C’est le médium qui réussit à m’émouvoir et à me toucher le plus.»

Enfant, l’interprète a appris les bases de la musique sur un piano, pour ensuite suivre la concentration Art dramatique au secondaire à l’école Les Compagnons, à Sainte-Foy. À ce moment, elle rêvait d’être comédienne. Lorsqu’elle a découvert l’opéra, cela a été le coup de foudre. «L’opéra, c’est le théâtre chanté, et je trouve qu’on peut y sentir une connexion directe et incroyable avec les émotions du moment.»

Activités pré-concerts

Les amateurs sont invités à se rendre au Grand Théâtre le 21 février dès 19h, où un Prélude précèdera le concert. Anecdotes seront racontées à propos des compositeurs et de leurs œuvres. Le jeudi 22 février, il sera possible de faire la rencontre du trompettiste Trent Sanheim avant le concert pour en apprendre davantage sur son parcours.

Mentionnons aussi que cette année, l’Orchestre propose juste avant ses concerts en soirée de courtes prestations de musiciens de la relève en collaboration avec le Conservatoire de musique de Québec et la Faculté de musique de l’Université Laval.

Au cours de sa carrière, la soprano de la région a reçu plusieurs distinctions pour sa présence scénique et la richesse de sa voix.

Photo gracieuseté – Maxime Tremblay

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *