Culture
16:20 2 mars 2018 | mise à jour le: 2 mars 2018 à 16:20 temps de lecture: 3 minutes

Spectacle de Mononc’Serge au profit de Limoilou en vrac

Mononc’Serge fera un saut sur les planches du Bal du Lézard, 3e avenue à Limoilou, le 4 mars prochain pour présenter les chansons de son dernier album Révolution conservatrice. Les profits de cette soirée seront offerts à l’organisme Limoilou en vrac. 

Mononc’Serge se produira dans le quartier Limoilou le 4 mars prochain, son seul arrêt à Québec dans les prochains mois

Photo gracieuseté – Martin Aubertin

Les productions Limoilou en vrac est un organisme sans but lucratif fondé en 2006 dont la mission est de participer au développement de l’identité et de la vitalité économique et culturelle, principalement dans le quartier Limoilou. Pour ce faire, l’équipe organise des évènements culturels qui permettent de faire rayonner le talent des artistes et de faire vibrer le quartier. Ces dernières années, l’organisme a organisé entre autres le Grand Bazar des Ruelles, et a coordonné l’organisation de la programmation de Place Limoilou et de l’Espace Parvis de l’église Saint-Charles. 

Le personnage Mononc’Serge

L’auteur-compositeur-interprète est heureux de prendre part à ce spectacle, lui qui est reconnu pour ses textes mordants, ironiques et souvent teintés d’humour. «C’est un plaisir pour moi de contribuer de cette manière. Ça va être une belle soirée», estime l’artiste, qui a fait ses débuts à la radio communautaire de Montréal.

Il y créait des chansons à partir de thèmes d’actualité imposées par la station. «Après un moment, j’avais accumulé beaucoup de matériel lié à l’actualité pour faire un premier album, explique-t-il. Avec le temps, on m’a beaucoup associé à ce créneau, même si mes textes comportent plusieurs autres thèmes.»

L’artiste développe ses pièces autour d’une simple idée, sans aucune intention de revendication. «Je ne suis pas un revendicateur, même si plusieurs des thèmes de mes chansons tournent autour de l’actualité, de la politique et de la religion.» Existe-t-il un deuxième niveau derrière les phrases loufoques de ses chansons? Chose certaine, il assume pleinement ce style qui fait partie de son ADN musical. «J’écris ce que je pense sans objectif spécifique, et les gens sont libres d’interpréter à leur manière les textes», exprime-t-il sur un ton simple et sympathique.

Après 12 albums et 20 ans de carrière solo, Mononc’ Serge est toujours bien actif sur la scène québécoise. Dans les prochains mois, il présentera des spectacles un peu partout en province presque à tous les week-ends. 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *