Culture
11:55 6 décembre 2017 | mise à jour le: 6 décembre 2017 à 11:55 Temps de lecture: 2 minutes

Le 7e Festival du Jamais Lu Québec déménage au LANTISS

DRAMATURGIE. Le Festival du Jamais Lu Québec investira pour sa 7e édition le campus de l’Université Laval du 7 au 9 décembre. C’est le Laboratoire des nouvelles technologies de l’image, du son et de la scène (LANTISS), qui deviendra exceptionnellement le quartier général de cette manifestation culturelle, en raison du prolongement des travaux au théâtre Périscope.

L’affiche du 7e Festival du Jamais Lu Québec.

(Illustration gracieuseté)

Cette année, le rendez-vous culturel rassemblera 14 dramaturges de la relève autour d’une réflexion sur le lien étroit entre l’individu et sa collectivité. Le fil conducteur est «Je suis parce que nous sommes». Plus de 50 artistes seront présents pour faire découvrir les dernières œuvres des auteurs participants sous forme de lectures intégrales ou d’extraits théâtraux.
«Écrire est un acte concret de célébration, de résistance, de dénuement et de rapprochement. Au Jamais Lu, les mots, fraîchement assemblés en œuvre inédite, nous parviennent par le biais de lectures théâtrales dépouillées, laissant pour notre plus grand plaisir, résonner le texte au cœur de nos imaginaires», explique Marianne Marceau, directrice artistique du festival de Québec.

Elle se trouve en quelque sorte à poursuive la réflexion initiée l’an dernier autour du désir, en insistant maintenant sur son rapport à la collectivité. Le thème «Je suis parce que nous sommes» s’inspire d’un principe africain sur lequel Nelson Mandela, entre autres, a établi sa philosophie dite de l’Ubuntu.

«Cela fait appel autant à l’affirmation de notre interdépendance qu’à la solidarité nécessaire. Il est ambitieux de souhaiter s’extraire de son collectif, prétentieux de le mépriser, impossible d’exister sans lui. Tout naît et se développe grâce à la contribution du collectif, avec la complicité de celui-ci», affirme encore Mme Marceau.

À son avis, en profitant de la pensée longue des lectures intégrales ou des plongées succinctes (mais combien excitantes) à l’intérieur de textes en développement, une communauté amoureuse des mots met de côté son individualité pour vivre, ensemble, des prises de paroles poétiques, sensibles et nécessaires.

Le LANTISS est situé au local 3655 du pavillon Louis-Jacques-Casault. Information: www.jamaislu.com

TC Media

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *