Culture
15:09 1 mars 2017 | mise à jour le: 1 mars 2017 à 15:09 temps de lecture: 4 minutes

Étienne Drapeau à cœur ouvert

Après 13 ans de carrière comme auteur-compositeur-interprète, Étienne Drapeau a décidé d’offrir une rétrospective de sa carrière. Son album Mes plus belles chansons offre des textes de sa plume qu’il considère être les plus touchants.

L’auteur-compositeur-interpète Étienne Drapeau

(Photo gracieuseté)

TC Media Nouvelles: À quel moment dans ta carrière as-tu senti le besoin de revenir sur ce que tu avais fait auparavant?

Étienne Drapeau: «Jusqu’à aujourd’hui, je n’avais pas senti le besoin de faire une rétrospective sur ce que j’avais accompli. Maintenant, ça me fait cinq albums, c’est un peu comme mes 10 années sur disque. J’ai sorti presque date pour date un album aux deux ans. J’ai eu sept chansons numéro un à la radio, cinq tournées qui m’ont amené à chanter partout à travers le Québec et le monde. Cet album est un peu une façon de boucler la boucle sur ces 13 années de carrière là en comptant mon passage à Star Académie, avec mes 15 plus belles chansons sur un seul support. En plus, ça me permet de faire une belle tournée musicale dans laquelle je peux chanter des chansons de tout mon répertoire en ordre chronologique, en racontant un peu les anecdotes derrière les chansons.»

TCMN: Comment as-tu procédé pour faire le choix des 15 chansons de l’album?

É.D.: «Il y a beaucoup de mes coups de cœur à moi, mais je me suis rendu compte que mes coups de cœur sont aussi ceux du public. J’avais demandé aux gens sur ma page Facebook de me nommer leurs sept chansons coups de cœur. À une ou deux chansons près, c’était pratiquement la même chose. Même après ça, j’y suis allé avec des chansons coups de cœur qui étaient des chansons d’album fortes en émotion, comme À mon père et ma mère, Ma promesse et Le monde est beau. C’est un mélange de hits radio et de chansons qui ont eu de gros impacts dans la vie des gens.»

TCMN: Quels sont les moments qui t’ont touché dans ta carrière?

É.D.: «Ma grande porte d’entrée, ç’a été Star Académie en 2004, ç’a été ma première belle étape. En même temps, c’est un peu trompe-l’œil, parce que tu es jeune et tout d’un coup, tu touches à la célébrité, mais tu n’as rien accompli encore. On venait de m’entrouvrir la porte du showbiz, mais 99% du travail, c’est moi qui l’ai fait. Ensuite, c’est d’avoir travaillé avec mes idoles. Dès mon premier album, j’ai coécrit avec Roger Tabra Je l’ai jamais dit à personne qui a été mon premier numéro un en carrière. J’ai aussi eu la chance de travailler avec Lynda Lemay qui m’avait invité à faire l’Olympia de Paris, je pense que je n’avais pas encore 30 ans! Finalement, je pense aussi à toutes les fois qu’une de mes chansons est tombée numéro un, je pense que je ne m’y habituerai jamais. J’ai tellement vécu de belles choses, je me dis toujours que je suis un artiste vraiment choyé.»

TCMN: Parle-moi un peu du volet international de ta carrière.

É.D.: «C’est sûr que j’ai toujours voulu faire ma place d’abord au Québec. J’ai fait un peu carrière en France et aux États-Unis, mais je ne sentais pas que ça m’appelait profondément, d’autant plus que l’anglais ne m’attirait pas vraiment. Sauf que, le gros coup de cœur de ma vie, ç’a été pour l’espagnol. J’ai tourné un vidéoclip en République dominicaine en 2013 dans un tout petit village paradisiaque et j’ai découvert la culture dominicaine. J’ai découvert leurs deux musiques nationales, le merengue et la bachata. Je me suis mis à apprendre l’espagnol et à suivre des cours de danse, jamais je n’aurais cru ça possible! Je trouvais que le mariage se faisait bien entre les textes de mes chansons et la bachata, une musique un peu plus up tempo, mais très romantique.»

Étienne Drapeau sera de passage à Québec le 5 mai prochain dans le cadre du 150e de l’église Saint-Sauveur, situé dans son quartier d’origine. Il y présentera des extraits de son album Mes plus belles chansons.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *