Culture
15:28 7 juillet 2017 | mise à jour le: 7 juillet 2017 à 15:28 Temps de lecture: 2 minutes

Une œuvre d’art public pour la réunion des quartiers et des différentes cultures

ART PUBLIC. L’artiste Melvyn Flórez a inauguré sous la pluie sa nouvelle œuvre d’art public, Réunion, près de la passerelle des Trois-Sœurs inaugurée l’an dernier dans le secteur de la rue Bourdages, à Vanier.

Les conseillères municipales Chantal Gilbert, Julie Lemieux, Dominique Tanguay et Natasha Jean en compagnie de l’artiste Melvyn Flórez.

(Photo TC Media – Marie-Pascale Fortier)

(Photo TC Media – Marie-Pascale Fortier)

Comme la passerelle crée un lien entre les secteurs de Vanier, Saint-Roch et Saint-Sauveur, l’œuvre de M. Flórez vient représenter cette réunion des différents quartiers. Réunion est composée de quatre bancs en aluminium, de chaque côté de la rivière Saint-Charles. «Des bancs en aluminium, ça vient chercher ma culture de bleuet», a rigolé la conseillère de Vanier-Les-Rivières, Natasha Jean, originaire de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Chaque banc peut accueillir de 7 à 14 personnes qui souhaitent s’y asseoir pour contempler le paysage ou jaser entre eux. Ayant lui-même connu les remarques racistes à son arrivée au Québec il y a 22 ans, l’artiste originaire du Costa Rica souhaitait également représenter la réunion des différentes ethnies dans ce secteur multiculturel de la ville.

La Ville de Québec avait pour objectif d’installer 35 nouvelles œuvres d’art public d’ici 2020, mais avec les cinq œuvres qui seront inaugurées d’ici la fin de l’année, cet objectif aura été atteint quelques années plus tôt que prévu.

D’après les compteurs installés à proximité de la passerelle inaugurée au printemps 2016, elle a été traversée par près de 275 000 cyclistes.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *