Culture
11:30 24 mars 2009 | mise à jour le: 24 mars 2009 à 11:30 temps de lecture: 2 minutes

Denis Robitaille revient sur terre dans son troisième roman

Après avoir écrit deux romans sous le thème de la navigation à voile, l’auteur de Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier, Denis Robitaille, revient sur la terre ferme. Son troisième livre intitulé «Comme un refrain dans la ville», est inspiré du désir commun de toujours aller de l’avant et d’offrir le meilleur de soi, malgré les échecs et les difficultés.

Denis Robitaille s’est lancé dans l’aventure de l’écriture romanesque en compagnie de son fils Simon. Ensemble, ils imaginèrent une histoire de pirates et de chasse aux trésors puis publièrent «La Gaillarde», aux Éditions Pierre-Tissère, en 1999. Poursuivant sur le thème de la navigation, M. Robitaille publia «Une nuit, un capitaine», aux Éditions Fides, en 2005. Ce roman est issu de ses recherches sur le capitaine Pierre Édouard Cottet, de Grondines.

Pour son troisième livre intitulé «Comme un refrain dans la ville», l’écrivain avait le goût de s’inspirer d’autre chose que l’univers de la navigation à voile et choisit une histoire plus contemporaine. Au fil des pages, le lecteur fait connaissance avec quatre personnages «rendus à un tournant de leur vie et qui essaient de donner le meilleur d’eux-mêmes pour aller de l’avant», indique l’auteur. Guidés par ce désir de redonner un sens à leur vie et confrontés à tous ces sentiments qui les tourmentent, ils continuent leur chemin.

Le lecteur s’immisce dans le quotidien d’un homme qui se bat pour ne pas retourner en prison, de l’agente qui l’accompagne tout en préparant la venue de son enfant qui va naître, d’un chanteur de la rue qui recherche l’écoute des passants et d’une dame engagée socialement qui tente de tisser des liens avec sa fille.

Passion pour l’expression

Aux yeux de Denis Robitaille, l’écriture est bien davantage qu’un passe-temps. C’est plutôt un lieu d’expression et d’exploration important, auquel je consacre une quinzaine d’heures par semaine», dit-il.

Son roman «Comme un refrain dans la ville», publié aux éditions Fides, est vendu en librairie depuis le mois de février. Le 10 mars dernier, l’auteur a pris part à une séance de signatures, au Centre Anne-Hébert, à Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier, la ville où il est né et où il réside toujours.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *