Culture
19:59 20 août 2015 | mise à jour le: 20 août 2015 à 19:59 Temps de lecture: 3 minutes

Une sortie de zone payante

CULTURE. Fondateur de l’entreprise Mercure Communication en 2001, Daniel Blouin a vendu ses parts après douze années. Il jugeait «avoir fait le tour». Aujourd’hui, il gagne sa vie à écrire des livres et à donner des conférences aux gens qui hésitent à sortir de leur zone de confort.

«Les trois plus gros blocages avant de faire un changement important dans sa vie, ce sont l’argent, ce que les autres vont penser et la peur de l’inconnu.»

En quittant Mercure Communication, il n’avait aucune idée de ce qu’il allait faire de sa vie. «Pendant un an, j’ai déneigé les rues de la ville de Québec, j’ai aidé un huissier et j’ai arrosé la patinoire du Red Bull Crashed Ice. Bref, j’ai fait plein de petits emplois avant de trouver ma voie.»

Il a écrit son premier livre «Sortie de Zone» et il l’a lancé sur Internet en envoyant son produit à toute sa liste de contacts. Cela a fait boule de neige. Il recevait beaucoup de demandes d’entrevues de la part des médias et des bibliothèques l’invitaient pour la promotion de ses écrits. Il s’est également trouvé un éditeur. Le 8 avril 2014, il a vu son projet sur les tablettes des librairies partout au Québec. Déjà 5000 exemplaires ont trouvé preneur, devenant rapidement un best-seller.

Ne pas changer pour changer

Il y a un détail important que Daniel Blouin tient à préciser. Il ne conseille pas aux gens de changer pour changer. «Si tu sens que tu veux faire un changement dans ta vie professionnelle ou personnelle, que tu ressens de l’insatisfaction, il ne faut pas hésiter à le faire au bon moment.

«Quand tu sors de ta zone, c’est là que tu as le courant de la rivière dans la face. Ce sont des moments difficiles, ça prend de l’énergie. Tu doutes de ta décision, mais si tu persévères, tu continueras d’avancer et la magie va opérer.»

Au cours des derniers mois, il a lancé sur son site web des témoignages, de gens connus ou non, qui ont effectué ce grand changement. «Dans une vidéo de quarante minutes, on entre dans les détails sur tout le processus. Ce sont des gens ordinaires qui ont fait des choses extraordinaires. Je pense que ça aide les personnes qui sont actuellement en réflexion.»

Il donne également des conférences pour inspirer l’audience. Récemment, il a déplacé 1200 personnes à Laval. «Assez surprenant, je l’avoue. Je ne suis pas une vedette, je ne donne pas un spectacle alors c’est quand même incroyable. Je suis en train de prouver exactement ce que j’ai écrit dans mon livre», dit-il avec fierté.

Dépasser les frontières

Jamais il n’aurait cru cela possible, mais son roman a été traduit en anglais et sera lancé à New York à l’automne. Actuellement, il est dans l’écriture de son deuxième bouquin. Les portes de l’Europe s’ouvrent tranquillement pour lui. Il a donné une conférence à Paris et il a des projets en Angleterre (Londres), en Suisse et en Belgique.

Il a toujours un pied dans le monde des affaires. Depuis quatre ans, il co-organise le Boot Camp chaque été, un tournoi de hockey qui a lieu à Sainte-Foy réunissant une cinquantaine de professionnels au profit de la Fondation québécoise du cancer.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *