Culture
01:00 19 février 2016 | mise à jour le: 19 février 2016 à 01:00 Temps de lecture: 3 minutes

Talents recherchés au parc maritime de Saint-Laurent

EXPLORATION. Le parc maritime de Saint-Laurent sur l’Île d’Orléans est à la recherche de jeunes artistes de 12 à 30 ans pour la réalisation d’un spectacle multidisciplinaire où l’histoire des lieux sera à l’honneur.

La coordonnatrice communautaire de Saint-Laurent-de-l’Île-d’Orléans, Véronique Provencher a soumis le projet au Rendez-vous jeunesse en loisir culturel de l’Unité Loisirs et Sports de la Capitale-Nationale. Le but du spectacle: faire revivre l’histoire du parc maritime à travers les générations. «On cherche des gens de toutes les disciplines qui sont prêts à venir répéter avec nous deux fois par semaine», relate-t-elle.

L’objectif s’inscrit tout à fait dans la mission du parc maritime, qui chercher à développer le sentiment d’appartenance chez les gens de Saint-Laurent et de l’Île d’Orléans, comme explique la directrice générale des lieux, Karine Vachon-Soulard. «C’est un public qu’on a moins la chance de cibler d’habitude, relate-t-elle. On veut leur faire connaître autrement le parc maritime.» C’est pourquoi la directrice a sauté à pieds joints dans le projet de Véronique Provencher.

Travailler ensemble sur la même idée

L’œuvre deviendra une réalisation collective, où tout un chacun, selon leur discipline artistique, pourra ajouter son grain de sel. «L’idée, c’est de faire évoluer le spectacle selon les artistes qui vont venir», explique celle qui pratique également le cirque à temps plein.

Certains éléments du parc maritime devront être mis en valeur à travers le spectacle. «On parle d’une ère industrielle, rapporte Véronique Provencher. C’est sûr qu’un aspect de machinerie devrait être présent. Aussi, on aimerait un côté festif, comme lorsqu’on célébrait l’aboutissement d’un bateau et qu’on sabrait le champagne.»

En pleine période de recrutement, Véronique Provencher a lancé quelques perches plus localement. «On ne cherche pas nécessairement des professionnels, lance Véronique Provencher. On veut plutôt accrocher des amateurs passionnés.» Un avis de candidature a également été lancé à l’école de cirque de Québec.

L’événement aura également un aspect communautaire, alors que le spectacle servira à un événement-bénéfice de l’Association des bénévoles de l’Île d’Orléans. «On essaie de leur réserver une certaine exclusivité, rapporte Karine Vachon-Soulard. On est content de pouvoir les aider.»

Véronique Provencher attend les candidatures jusqu’au 15 mars. Une dizaine de candidats seront choisis pour participer à la création du spectacle qui se déroulera en avril et mai, en raison de deux pratiques par semaine. Par la suite, le spectacle sera présenté à l’ouverture du parc maritime le 11 juin prochain ainsi qu’aux célébrations de la Saint-Jean-Baptiste le 24 juin.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *