Culture
20:45 31 mai 2011 | mise à jour le: 31 mai 2011 à 20:45 temps de lecture: 3 minutes

La passion de l’art résiste à la pluie

Les caprices de Dame Nature auraient pu venir à bout du moral des organisatrices de la huitième édition de la Route de la Nouvelle-France en peinture, mais leur passion pour l’art leur a permis de dresser un bilan positif de ce symposium en plein air présenté en fin de semaine au Parc de la Chute-Montmorency, à Boischatel.

L’événement a été partiellement «sauvé des eaux» lorsqu’un chapiteau chauffé de 4000 pieds carrés a permis à un bon nombre des 75 artistes participants d’exposer leurs œuvres et même de vendre des toiles.

«Les inconditionnels de l’art se sont déplacés, malgré la pluie, car nous avions une belle brochette d’artistes. Nous n’avons qu’à penser à 10 peintres d’honneur, soit Daniel Vincent, Gérald Trudel, Marlène Vachon, Suzanne Claveau, Clarence Bourgoin, Michel Nigen, Martin Tremblay, Lise Paradis, Yvon St-Aubin et la présidente d’honneur, la Boischateloise Christine Nadeau», a commenté la coordonnatrice de l’Association culturelle et artistique de la Maison Vézina (ACAMV), Denise Caron, littéralement vannée au terme du symposium, dimanche, tout comme ses collègues, Micheline Turcotte, Marjolaine Gilbert et Christine Nadeau.

«Il est toutefois dommage que le mauvais temps ait sévi puisque tous les stands des artistes étaient installés afin de leur offrir une vue sur le fleuve», a ajouté Mme Caron.

Efforts reconnus

La peintre beauportoise Mireille Carpentier a déclaré que si tant d’artistes sont demeurés jusqu’à la fin, c’est en raison des efforts incommensurables déployés par les organisateurs et des liens d’amitié qui existent entre les participants.

«C’est le plus beau symposium, malgré la pluie. Il existait une ambiance vraiment spéciale lors du souper de samedi où nous avons initié une nouvelle activité: le chevalet musical. Un peu comme la chaise musicale, cinq peintres d’honneur ont créé une toile (vendue 600 $ en encan silencieux au profit de la Maison Vézina) à tour de rôle se succédant lorsque la musique arrêtait», a souligné la présidente d’honneur qui s’est impliqué à fond dans la huitième édition.

Autre peintre de Beauport, Francine Gagnon Sanfaçon n’avait que des éloges pour les organisateurs.

«L’endroit est merveilleux et l’organisation est de grande qualité. Imaginez si le soleil avait été là», mentionne-t-elle.

«C’est dommage pour les organisatrices. C’est moins plaisant dans de telles conditions», a noté la Boischateloise Christiane Lahaie.

Peintres d’un soir

La Route de la Nouvelle-France en peinture s’est mise en branle, vendredi soir, par l’activité Peintre d’un soir. Les personnalités Raymond Bernier (député de Montmorency), Yves Juneau (directeur du Parc de la Chute-Montmorency), Martine Giroux (conseillère municipale de Boischatel) et Alain Gariépy (notaire de L’Ange-Gardien) ont peint une toile sous la supervision des artistes Suzanne Claveau (présidente d’honneur en 2012), Marlène Vachon, Daniel Vincent et Martine Tremblay.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *