Culture
14:29 10 juin 2011 | mise à jour le: 10 juin 2011 à 14:29 temps de lecture: 3 minutes

Fernand Tremblay intronisé sur le Mur des célébrités

Le conseil d’arrondissement de Beauport a souligné de belle façon, hier soir, l’implication exceptionnelle de Fernand Tremblay dans le développement et la production de spectacles de théâtre lyrique, en dévoilant sa photographie sur le Mur des célébrités du Centre de loisirs Monseigneur-De Laval. Il s’agissait du 18e hommage adressé à une personnalité beauportoise depuis la création de cette activité de reconnaissance en 1989.

Le portrait souvenir de M. Tremblay vient s’ajouter à ceux de 17 autres célébrités qui immortalisent leur dévouement, leurs exploits sportifs et les succès de leur carrière dans divers domaines sur les cimaises de la salle du conseil d’arrondissement. En présence de près d’une centaine d’amis de longue date et de comédiens chanteurs, à qui il a donné leur première chance, M. Tremblay a confié être un peu gêné de recevoir un tel titre pour avoir apporté, il y a 18 ans, une nouvelle forme de divertissement dans la grange Marcoux où il a trimé dur pour aménager un théâtre d’été accueillant.

Un comédien sensible et d’une ardente créativité

Directrice musicale de la Fondation lyrique de Beauport mise sur pied par M. Tremblay il y a dix ans, la soprano Joane Bellavance a rappelé le parcours de cet homme de théâtre. «Passionné de musique et d’opéra, comédien sensible et d’une ardente créativité, M. Tremblay vit de la fibre scénique et cherche à la transmettre au public depuis près de 50 ans. L’illumination des feux de la rampe a toujours été source de motivation et de plaisir pour cet humble artiste qui fera partie intégrante du Théâtre lyrique de la Nouvelle-France. On lui confia plusieurs rôles, ce qui le mena jusqu’à la Place des Arts de Montréal. Sa bonne humeur faisait de lui un collègue de travail exceptionnel. Cette dose de joie et d’énergie ne l’a jamais quitté et il l’exploite toujours à 88 ans aujourd’hui».

Une prestation émouvante

Invité à prendre la parole, M. Tremblay s’est dit très touché de revoir d’ex-compagnes et compagnons de scène comme les sœurs Ghislaine et Pierrette Couture, la mezzo-soprano Élaine Rioux, les brillants ténors Michel Laflamme et Simon Nartel, de même que le baryton Michel Desbiens.

Accompagnés au piano par Gilles Breton, plusieurs artistes qui ont chanté pour M. Tremblay ont profité de l’occasion pour lui rendre un hommage émouvant en montant sur la scène pour interpréter une de ses pièces préférées, le «Va pensiero», tiré de l’opéra Nabucco du compositeur Verdi.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *