Culture
14:56 2 février 2018 | mise à jour le: 2 février 2018 à 14:56 temps de lecture: 3 minutes

Un pied dans la science, un autre dans l’art

Au fond d’un long corridor du Pavillon Louis-Jacques-Casault de l’Université Laval se cache un petit bureau qui renferme de grands trésors.

La peinture, une de ses deux passions, est pour l’artiste le moyen artistique de représenter la beauté, le plaisir et la joie de vivre.

Photo gracieuseté – Alain Viau

Ce bureau, c’est celui du Dr. Alain Viau, géographe de formation et artiste peintre. Les murs de cet espace, tapissés à la fois de diplômes universitaires et de toiles colorées, révèlent sans équivoque les deux passions qui enrichissent la vie de ce professeur du département des sciences géomatiques.

Son métier implique beaucoup de précision et de justesse, lui qui est amené à développer, entre autres, des circuits touristiques et des outils de cartographie pour la valorisation de la dimension patrimoniale de lieux. Les outils peuvent aider les artistes à mieux se positionner, par exemple.

Lorsqu’il s’installe dans son atelier pour ne faire qu’un avec ses toiles, le lâcher prise créatif et l’imagination prennent toute la place. L’idée de liberté est importante, autant pour lui-même que pour les amateurs qui jettent leur regard sur ses œuvres.

«Je peins de l’abstrait et j’aime l’idée que les gens se sentent libres d’interpréter le message de mes toiles comme bon leur semble, révèle l’artiste membre du Circuit des créateurs de la Côte-de-Beaupré. Il peut y avoir plusieurs significations à une même toile, selon qui la regarde.»

Inspirante nature

La nature lui sert bien dans ses deux passions. En ce qui concerne ses œuvres, l’homme puise son inspiration dans la beauté des paysages et des lieux naturels et la projette avec des couleurs sur les toiles avec patience et minutie. Les pointes de ses pinceaux plongent dans la peinture parfois acrylique, parfois à l’huile, et des éléments de la nature viennent ornementer la création, comme des herbes, du sable et du bois.

«D’aussi loin que je me souvienne, l’art a toujours fait partie de moi. Enfant, le dessin était mon moyen d’expression. Je me suis tourné plus tard vers la peinture pour avoir la possibilité de jouer davantage avec les textures et les lumières.»

Les amateurs peuvent se rendre à son atelier, aux Éboulements. Ils peuvent aussi visiter son site web ou la galerie d’art virtuelle de OFF Galerie dans laquelle ses créations sont présentées. 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *