Culture
14:28 25 janvier 2018 | mise à jour le: 25 janvier 2018 à 14:28 temps de lecture: 3 minutes

Snow Burn, le nouveau festival hivernal

Du 26 au 28 janvier prochain, un tout nouveau festival verra le jour sur une base de plein air à Saint-Ferréol-les-Neiges. Le Snow Burn reprendra les bases du concept du célèbre festival américain Burning Man, avec une touche hivernale.

Anika Pascale Papillon et Simon Faucher participent au festival Burning Man depuis 2014 et désirent faire connaître ce concept américain aux Québécois

Photo gracieuseté Sylvain Gingras Demers

Les organisateurs ont été inspirés par ce rendez-vous artistique, qui a lieu dans le désert de Black Rock au Nevada et qui attirent plus de 60 000 personnes chaque année. «Avec l’organisation de ce nouvel évènement qui sort du cadre, nous souhaitons partager ce concept différent et y mettre une touche québécoise avec nos hivers, ce qui représente un défi aussi grand que celui du désert.» Plaisirs et créativité seront donc les mots d’ordre tout au long du week-end.

Des participants créatifs

Ce festival inclusif et participatif accueillera des festivaliers qui, pour avoir accès au site extérieur, devront réaliser sur place un projet artistique, gourmet, sportif ou musical. «Les gens sont invités à nous soumettre leur idée de projet en allant sur notre site Web, explique l’organisateur Simon Faucher. Les personnes dont les projets seront retenus pourront acheter le billet d’entrée en ligne. Les participants pourront choisir de rester toute la journée, et même de dormir sur place.»

Autres spécificités propre au nouveau festival: le Snow Burn ne présente aucune programmation et rien n’est vendu sur le site. Ce sont les participants qui apportent avec eux la musique, les activités, les accessoires et matériaux pour la confection de leurs œuvres d’art. Il n’y a donc pas de spectateurs. «On veut un évènement participatif dans lequel chacun contribue à la fête.» Toute la place est ainsi laissée pour la libre expression de soi au cœur de l’hiver dans un environnement naturel propice aux échanges et aux partages.

Édition test en 2017

Une édition test a eu lieu l’hiver dernier dans le quartier St-Roch. «Quoique de petite envergure, c’était une première expérience pour tester le concept, et on a eu une superbe réponse avec des projets colorés et créatifs!», exprime M. Faucher confiant que la toute première édition sera un succès.

Ce dernier collabore avec Anika Pascale Papillon dans l’organisation cette fête hivernale, qui est présentée en association avec le Carnaval de Québec. Tous deux travaillent dans le domaine de l’événementiel à Québec depuis plusieurs années.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *