Culture
16:28 21 juillet 2009 | mise à jour le: 21 juillet 2009 à 16:28 temps de lecture: 3 minutes

Paul Piché en toute intimité

Paul Piché a fait plaisir à deux de ses plus grandes admiratrices en Nathalie Leclerc et Julie Snyder, alors qu’il a offert, dimanche dernier, un concert bénéfice présenté à l’Espace Félix-Leclerc, à Saint-Pierre.

Tantôt seul sur scène avec sa guitare, tantôt accompagné d’un pianiste et d’un violoncelliste, l’auteur-compositeur-interprète a servi aux 150 spectateurs présents, une salle comble, un mélange de nouvelles pièces et de ses plus grands succès.

Formule intime aidant, l’artiste discutait fréquemment avec la foule, ce qui a donné lieu à quelques moments cocasses, dont un spectateur qui lui a rappelé qu’il n’avait pas produit d’album depuis dix ans, ce à quoi le chanteur a rétorqué qu’il devrait en avoir un nouveau cet automne.
Évidemment, Paul Piché a proposé, lors de la deuxième partie du concert, une suite de ses classiques, dont Heureux d’un printemps, Y a pas grand chose dans l’ciel à soir et Mon Joe, chansons qui ont toutes été suivies d’une ovation de la part du public.

Seul hommage rendu à Félix Leclerc au cours de la soirée, la lecture d’un extrait du Petit Livre bleu de Félix fut très émouvante, notamment pour Nathalie Leclerc, puisque le passage choisi parlait d’elle.

Paul Piché séduit par l’endroit

Rencontré quelques minutes à peine après sa prestation, Paul Piché se disait très heureux d’avoir pu se produire à l’Espace Félix-Leclerc.
«Cet endroit est tellement rempli d’espoir. Il ne représente pas seulement Félix, c’est toute la chanson québécoise qu’on y retrouve», racontait l’artiste originaire de Montréal.
«Jacques Brel disait: « si je chante, c’est à cause de Félix », poursuit-il. Félix Leclerc, c’est la chanson qui veut dire quelque chose, la chanson engagée. Nous sommes tous là à cause de lui»

Un couple adulateur

Organisée en partenariat avec Quebecor, la soirée a ravi Julie Snyder, présidente d’honneur en compagnie de son conjoint et président et chef de la direction du conglomérat, Pierre-Karl Péladeau.
«Pierre-Karl est un vrai grand fan de Paul Piché», souligne l’animatrice, qui a avoué qu’elle rêvait au chanteur lorsqu’elle était adolescente.
«J’aime ses textes, ses mélodies accrocheuses et surtout ses chansons engagées», affirme-t-elle.

Soirée profitable

Directrice-générale de l’Espace Félix-Leclerc et fille du défunt chansonnier et poète, Nathalie Leclerc a aussi confié être une fervente admiratrice de Paul Piché.
«De le voir ici, ça m’impressionne. Il semble très à l’aise même si c’est sa première fois chez nous», explique Mme Leclerc.

Puisque c’est Quebecor qui défraie les coûts de la soirée en entier, la Fondation Félix-Leclerc peut ainsi profiter d’un important coup de pouce financier pour l’aider à poursuivre sa mission, qui est de perpétuer l’œuvre et la mémoire de l’artiste décédé à l’île d’Orléans en 1988. Au total, 15 000 $ ont été amassés lors de la soirée.

Il s’agissait de la quatrième année qu’un tel spectacle était organisé. Paul Piché a ainsi succédé à Marie-Élaine Thibert, Claude Dubois et Diane Dufresne, qui ont aussi foulé les planches de l’Espace Félix-Leclerc dans le cadre d’un concert bénéfice.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *