Culture
14:05 30 septembre 2009 | mise à jour le: 30 septembre 2009 à 14:05 temps de lecture: 1 minutes

Du pain sur la planche pour Anik Lachance

Le proverbe «Après la pluie, le beau temps» traduit bien la situation que vit l’artiste Anik Lachance, de L’Ange-Gardien. Si 2008 s’est avéré une année difficile pour la spécialiste en bas-relief, en raison notamment de la crise économique, voilà que la prochaine année fera contraste puisque de nombreuses expositions sont inscrites à son agenda.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *