Culture
23:00 25 août 2017 | mise à jour le: 25 août 2017 à 23:00 temps de lecture: 3 minutes

Explorer des tabous à travers l’art

Femme de cœur et créatrice professionnelle, Anik Lachance transporte les observateurs de ses œuvres dans des univers figuratifs et contemporains qui reflètent à la fois les bonheurs et les tempêtes de la vie.

L’artiste veut éveiller la conscience des observateurs de ses œuvres.

Photo TC Media – Mona Lechasseur

Par Mona Lechasseur

Cette bachelière multidisciplinaire spécialisée en arts visuels met ses idées sur papier depuis maintenant 17 ans. Elle emprunte différentes techniques, dont le collage et les techniques mixtes, entre autres l’acrylique, l’encaustique, le fusain et le pastel. L’utilisation d’une palette de couleurs restreintes avec signature à la verticale définit également le style de l’artiste. On sent dans son art la rigueur professionnelle tout autant que le laisser-aller imaginatif, formant des œuvres uniques qui font réfléchir.

Passages obligés sur toile d’artiste

Ses œuvres témoignent de ses inspirations pour le côté émotionnel dans les aléas de la vie. « Les thématiques tournent autour de la séparation, de la violence faite aux femmes et de la santé mentale, sans tabou et sans peur du jugement, explique Mme Lachance. L’objectif profond est d’éveiller la conscience. » On y observe des couleurs sombres dévoilant parfois douceur et tristesse, parfois transitions et envols vers une vie meilleure.

L’art au service des artistes

L’artiste a fait le choix de laisser son emploi d’apparitrice en art visuel au Cégep de Limoilou pour se concentrer sur ses créations et utiliser son art pour faire du bien. Cet automne, Mme Lachance poursuit, pour un second mandat, son emploi d’accompagnatrice artistique dans le programme Vincent et moi, qui vient en aide aux artistes ayant reçu un diagnostic de maladie mentale. Elle se sert de sa passion pour les aider à se réapproprier leur pouvoir créateur. « J’adore les aider à regagner confiance en eux-mêmes et à trouver différentes alternatives créatives pour qu’ils continuent à communiquer à travers leur art et leur immense talent, affirme-t-elle. »

Anik Lachance aide les artistes à définir leur style dans ses ateliers

Photo TC Media – Mona Lechasseur

Engagée dans la communauté

Mme Lachance donnera des ateliers en techniques mixtes à la Maison culturelle Vézina les mardis soir à Boischatel. L’objectif sera d’accompagner les gens à définir leur style artistique à l’aide de diverses thématiques, dont le titrage, la poésie et les cahiers d’inspiration visuelle.

On peut retrouver ses créations à la Galerie d’art Ni Vu Ni Cornu à Ste-Anne de Beaupré, à la Galerie d’Art Internationale dans le Vieux-Port de Québec, à la Galerie d’art le Bourget dans le Vieux-Port de Montréal et à la Galerie Dépliée à La Baie au Saguenay-Lac-St-Jean.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *