Culture
17:00 22 février 2015 | mise à jour le: 22 février 2015 à 17:00 temps de lecture: 3 minutes

Ensemble vocal Arc-en-Sons: chanter avec Ginette Reno, une expérience inoubliable

CHANT. Les choristes de l’ensemble vocal Arc-en-Sons ont vécu une expérience unique en chantant avec Ginette Reno à la basilique Sainte-Anne-de-Beaupré. Mais chanter avec elle pour plusieurs spectacles au Capitole de Québec était véritablement la cerise sur le sundae. Retour sur cette expérience avec le président et la directrice musicale de l’ensemble, Richard Ouellet et Julie Bilodeau.

«On recommencerait demain matin», lance M. Ouellet. Les choristes de la Côte-de-Beaupré ont accompagné Mme Reno pour neuf spectacles au Capitole de Québec, dont la dernière représentation a eu lieu à la fin janvier. Ils ont été ravis d’avoir pu y prendre part, ayant particulièrement apprécié le travail de l’équipe de la chanteuse. «Ce sont des gens qui mettent très à l’aise. Avec Pascalin [le fils de Mme Reno, qui dirigeait l’ensemble], ça super bien été», indique M. Ouellet, qui ajoute avoir été impressionné par le professionnalisme des musiciens et des techniciens.

Avec Mme Reno, la relation a semblé tout aussi plaisante. «Elle est très facile d’approche. Il n’y a pas de protocole avec elle. […] Il y avait une très belle complicité sur scène entre elle et nous», souligne Mme Bilodeau. Cette belle relation ne voulait pas dire pour autant que les exigences étaient moindres. «Elle était très exigeante. Il fallait que ce soit parfait, mais c’est quelque chose que nous voulions aussi», ajoute la directrice musicale.

Retombées

Cette expérience professionnelle aura permis à l’ensemble de resserrer les liens entre ses membres. «Nous étions ensemble plus longtemps qu’à l’habitude. Des complicités se sont développées, nous avons appris à nous connaître, surtout les nouveaux membres», affirme Mme Bilodeau.

Suite à cette opportunité, plusieurs choses manqueront assurément aux membres. «Chanter dans une salle aussi prestigieuse avec des artistes de ce calibre, avoir une équipe technique aussi professionnelle, faire un spectacle et ne pas se soucier de la vente de billets», énumère Mme Bilodeau. «Nous allons nous en souvenir longtemps», assure le président du CA de l’ensemble, qui se retrouve sur le seul DVD de Mme Reno, enregistré lors d’une des représentations à la basilique.

Après cette expérience hors de l’ordinaire, n’est-il pas difficile de retomber à la normale? «Nous sommes assez terre-à-terre. À la base, nous chantons pour les gens de la Côte-de-Beaupré. Le but est de faire un spectacle de qualité pour les gens de la côte, le reste, c’est un plus», soutient M. Ouellet.

Comme ces spectacles étaient inattendus de tous, les dirigeants de l’ensemble n’ont pas remarqué une hausse dans les inscriptions. Pour l’instant, aucun autre spectacle n’est prévu avec Mme Reno.

Spectacle

L’ensemble travaille présentement sur son spectacle annuel, qui aura lieu les 1,2 et 3 mai à l’école secondaire du Mont-Sainte-Anne. Nouveauté cette année, les choristes seront accompagnés par de vrais musiciens, eux qui chantaient auparavant sur des trames sonores. La vente de billets n’est pas encore commencée, mais lorsque ce sera le cas, il sera possible de s’en procurer auprès des choristes. Pour information: http://www.arcensons.com.

Ensemble vocal Arc-en-Sons

42

Nombre de choristes

16

Années d’existence de l’ensemble vocal

6

Artistes accompagnés dans le cadre de la Grande Fête de la Côte-de-Beaupré

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *