Culture
22:00 28 octobre 2015 | mise à jour le: 28 octobre 2015 à 22:00 Temps de lecture: 3 minutes

Une murale rassembleuse pour le 50e du Mont-Sainte-Anne

RÉALISATION. Le Collège des Hauts Sommets à Saint-Tite-des-Caps joint ses forces à l’entreprise culturelle Sautozieux Création pour la réalisation d’une murale installée au Mont-Sainte-Anne dans le cadre de son 50e anniversaire.

La rencontre entre le Collège des Hauts Sommets et Sautozieux Création s’est faite au gala reconnaissance de la Côte-de-Beaupré de 2014. Au moment où les deux organismes ont été honorés l’année dernière, les deux artistes de Sautozieux ont manifesté leur désir de réaliser un projet avec cette école. «Nous nous sommes dit qu’il fallait travailler à un projet avec ces jeunes-là», se souvient la copropriétaire de Sautozieux, Nathaly Lessard.

Le Mont-Sainte-Anne a été choisi comme lieu d’exposition de la murale entre autres pour son grand partenariat avec l’école depuis de nombreuses années, relate la coordonnatrice des services administratifs, Sonia Lefrançois. «Daniel Rochon (directeur général du Mont-Sainte-Anne) a tout de suite embarqué dans le projet et s’est dit enchanté de l’idée, a-t-elle ajouté. Il connait notre mission et nous sommes très heureux de collaborer, surtout dans le cadre des fêtes du 50e.»

Nathaly Lessard et sa collègue Marie-Chantal Lachance ont l’habitude de travailler sur des projets avec des écoles. «On croit beaucoup au potentiel de notre travail, affirme Nathaly Lessard. Quand on fait des murales avec des jeunes, ils sortent de leur zone de confort. C’est différent de leur cadre scolaire, on peut valoriser ou développer des aptitudes qu’ils ont en plus de les faire participer tout le long du processus.»

Un projet enclenché

Les deux peintres de Sautozieux sont allées à la rencontre des élèves et du personnel du Collège le 16 octobre dernier pour discuter avec eux de l’orientation du projet. «On a commencé à parler de thématique avec eux, raconte Nathaly Lessard. On veut s’inspirer à partir des valeurs et qualités pour réussir dans la vie, qui font partie de la mission de l’école.» Elles ont aussi rencontré chaque classe de chaque niveau pour leur enseigner l’histoire des fresques depuis ses débuts.

Après cette rencontre, les élèves ont jusqu’au 29 octobre pour bâtir une banque d’image en lien avec les valeurs des lieux. Les deux créatrices s’en inspireront pour créer la maquette du projet. Puis commenceront les semaines de création intensive à la mi-novembre. «Tous les élèves, les membres du personnel et les partenaires d’affaires sont invités à donner un coup de main dans l’élaboration de la murale», assure Sonia Lefrançois.

Au début de la saison de ski, le 17 décembre, tous sont conviés à la Fête de Noël du Collège des Hauts Sommets où sera soulignée l’inauguration de la fresque au Mont-Sainte-Anne. «Nous voulons qu’elle reflète la persévérance, l’entraide et le partage», exprime Sonia Lefrançois. «Avec une touche historique en rappel au 50e», d’ajouter Nathaly Lessard.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *