Culture
16:31 6 juillet 2015 | mise à jour le: 2 juillet 2019 à 17:45 temps de lecture: 3 minutes

Le charme de l’église le temps d’un concert

CLASSIQUE. Depuis maintenant 32 ans, l’église de Sainte-Pétronille accueille les musiciens de tous les horizons pour des concerts de musique de chambre le temps de la saison estivale.

La saison de musique de chambre à Sainte-Pétronille bat son plein. Du 25 juin au 20 août, six concerts d’envergure sont au programme. «Nous avons une programmation bien diversifiée, aussi bien sur le plan des artistes que du côté de la musique qu’ils nous proposent», a affirmé la directrice générale de musique de chambre à Sainte-Pétronille, Sylvie Verret.

Deux concerts ont eu lieu jusqu’à présent à l’église qui peut recevoir jusqu’à 300 spectateurs par soirée. À l’ouverture de la saison le 25 juin dernier, un trio de clarinette composé de James Campbell, clarinettiste, Yegor Dyachkov, violoncelliste et Jean Saulnier, pianiste a ouvert le bal. «On a eu droit à un spectacle tout en douceur et en finesse ce soir-là, avec des artistes très complets», a raconté Mme Verret. Les jeunes musiciens de la région de Québec ont été en prestation le jeudi 2 juillet pour la soirée Vive la relève! où étaient rassemblés six finissants du Conservatoire de musique de Québec.

De nombreux artistes de qualibre national et international franchiront les planches de l’église de Sainte-Pétronille durant le reste de l’été. Le pianiste Stéphane Lemelin, dont la directrice qualifie le jeu de «très raffiné», occupera la scène le 16 juillet prochain. S’en suivra le Quatuor Alcan le 23 juillet et la soprano Monique Pagé accompagnée du pianiste Martin Dubé le 13 août. La saison sera clôturée par la violoniste Yolanda Bruno et la pianiste Isabelle David le 20 août prochain.

Un accueil touristique et local

Les soirées de musique de chambre à Sainte-Pétronille rassemblent aussi bien des spectateurs de l’Île d’Orléans que de l’extérieur. «On attire beaucoup de touristes qui viennent visiter la région, explique Mme Verret. Ils sont souvent impressionnés par la qualité des spectacles qu’on a à leur offrir.» Le support de la communauté est aussi le bienvenu pour ces événements. «Nous avons plusieurs abonnés qui résident à l’Île d’Orléans en plus du soutien du village de Sainte-Pétronille.»

Le travail de la programmation de la saison estivale pour les artistes en prestation s’échelonne toute l’année, explique Mme Verret. «Dès le mois d’octobre, le directeur artistique György Terebesi et toute son équipe s’activent pour trouver les prochains artistes qui viendront nous visiter. Le travail est colossal de la minute où l’on réserve un artiste au moment où le spectateur s’assoit dans la salle.»

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *