Culture
18:41 9 novembre 2015 | mise à jour le: 9 novembre 2015 à 18:41 Temps de lecture: 3 minutes

Boischatel obtient le transfert de responsabilités relatives au patrimoine

PROTECTION DU PATRIMOINE. La municipalité de Boischatel est devenue, ce matin, la première au Québec à obtenir du gouvernement provincial le transfert de responsabilités relatives à des aires de protection du patrimoine sur son territoire.

La députée provinciale de Charlevoix-Côte-de-Beaupré, Caroline Simard, en a fait l’annonce à la Maison Vézina au nom de la ministre de la Culture et des Communications, Hélène David, en précisant que ce transfert concernait le manoir de Charleville et la maison Jacob, sis sur l’avenue Royale, de même que deux terrains faisant partie du site patrimonial de la Chute-Montmorency.

C’est après deux ans de pourparlers avec le ministère que la municipalité peut dire aujourd’hui mission accomplie. Afin de tenir compte des objectifs de protection de la Loi sur le patrimoine culturel à l’égard des biens concernés, Boischatel avait dû réviser sa réglementation d’urbanisme, notamment le zonage, en étroite collaboration avec le ministère.

«Boischatel possède un riche patrimoine culturel et dispose des outils nécessaires pour assurer la préservation de ces aires de protection et de ces deux terrains. C’est dans un esprit de continuité que s’effectue ce transfert afin que se poursuivent la conservation, la mise en valeur et la transmission aux générations futures du patrimoine culturel remarquable de la Côte-de-Beaupré. Je salue l’initiative de la municipalité et souhaite que d’autres s’inspirent du travail qu’elle a effectué», a transmis la ministre David par voie de communiqué.

Rappelant qu’un de ses bureaux de circonscription était situé à Boischatel, la députée Caroline Simard a indiqué que la municipalité pourra ainsi administrer des sites patrimoniaux précieux à la collectivité et veiller à leur préservation. Les aires de protection s’étendent sur une distance de 152 mètres autour d’un bâtiment classé.

Des délais raccourcis

«Les intervenants municipaux sont particulièrement fiers de cette décision de la ministre David qui fait de Boischatel la première municipalité du Québec à bénéficier d’un tel transfert de responsabilités depuis l’entrée en vigueur de la Loi sur le patrimoine culturel. La preuve est ainsi faite que la qualité des règlements d’urbanisme peut procurer des avantages tangibles aux résidents des aires de protection en réduisant les délais de traitement de leurs demandes», a commenté le maire Yves Germain.

Les deux terrains visés par le transfert de responsabilité sont situés à l’extrémité nord-est du site patrimonial de la Chute-Montmorency. Ils se caractérisent par un grand espace ouvert servant de zone de transition entre le secteur historique et le quartier de banlieue adjacent.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *