Culture
19:00 25 février 2014 | mise à jour le: 25 février 2014 à 19:00 temps de lecture: 2 minutes

Quand une peine d’amour déchirante devient inspirante

Comment fait-on pour cesser d’aimer? Après une rupture amoureuse, est-il possible de reprendre le cours de sa vie sans tomber dans la dépression? Pourquoi sabotons-nous notre bonheur par simple peur d’être rejeté? Voilà les questions qui ont amené Julie Rose Vézina à écrire son premier livre, Autopsie d’une peine d’amour, publié récemment aux éditions GML.

C’est une rupture difficile qui a inspiré la Carougeoise, originaire de Saint-Pierre et résidente de Sainte-Pétronille pendant de nombreuses années. «Mon livre a été écrit il y a environ sept ans, suite à une peine d’amour déchirante. Il a été écrit d’un seul jet, comme une thérapie, en quelques semaines seulement. Au départ, je l’ai écrit pour moi-même, pour vider mes émotions sur le papier», commence l’auteure.

Julie Rose Vézina n’avait pas l’intention de publier ce qui était un peu comme un journal intime. «Mais quelques années plus tard, j’ai décidé de l’envoyer à quatre ou cinq maisons d’édition desquelles j’ai reçu deux réponses positives», explique-t-elle.

Même si la publication de son premier livre est encore récente, l’auteure en a déjà beaucoup entendu parler. «Depuis la publication, plusieurs lecteurs qui vivent une peine d’amour me confient avoir vécu la même chose que moi, mais n’ont jamais été capables de mettre leurs émotions en mots. Lire mon livre leur a permis de se sentir plus normaux dans leur peine et dans les étapes qui ont suivi la rupture. La peine d’amour touche presque tout le monde un jour ou l’autre. C’est donc un sujet universel et inépuisable», assure-t-elle.

Celle qui cumule les chapeaux de rédactrice-journaliste pigiste, de rédactrice en chef et de gestionnaire de réseaux sociaux a actuellement deux autres livres en chantier. Signe que le soleil est revenu dans la cour de Julie Rose Vézina, ils n’ont rien à voir avec les chagrins d’amour. L’un est un roman historique et l’autre un roman ayant pour thème la jalousie maladive dans le couple. Tous deux pourraient paraître en 2015.

Autopsie d’une peine d’amour est disponible sur le site internet www-editions-gml.ca et à la Librairie La Liberté http://www.librairielaliberte.com.

L’Autre Voix, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *