Culture
15:35 7 février 2014 | mise à jour le: 7 février 2014 à 15:35 temps de lecture: 3 minutes

Félix Leclerc, grand pour l’éternité

Afin que l’œuvre et l’héritage de Félix Leclerc ne soient jamais oubliés, le géant de l’Île d’Orléans a été désigné personnage historique en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel alors que l’on célèbrerait cette année son 100e anniversaire de naissance.

Le célèbre poète et troubadour devient seulement le deuxième personnage après Samuel de Champlain à recevoir un tel honneur. «Notre gouvernement souligne l’importance que l’oeuvre de Félix Leclerc représente pour la nation québécoise, autant que l’attachement profond et sincère qui unissait les Québécois à cet artiste d’exception, ce géant», explique la première ministre Pauline Marois, lors de l’annonce faite à L’Espace Félix-Leclerc, à Saint-Pierre.

Nathalie Leclerc, fille du chanteur, compte utiliser cette désignation pour poursuivre sa quête afin qu’on parle de son père dans les écoles. «Il a été le premier à aller en France, il a ouvert des portes à beaucoup. Les grands-parents se souviennent de lui avec une grande émotion, il ne faut pas perdre ça, il vaut encore la peine d’être connu, son œuvre traverse le temps», estime-t-elle, en ajoutant que les enfants ne savent pas nécessairement qui il est.

Cette désignation a touché Mme Leclerc. «En l’apprenant, j’ai été très émue père parce que ça le rend un peu éternel. Je fais tout ça pour ça, j’essaie de le rendre éternel parce que son œuvre en vaut la peine.»

Sentier sonore de Robert Lepage

Une somme de 50 000$ a été allouée par le gouvernement du Québec pour la création d’un projet du metteur en scène Robert Lepage, Les Sentiers sonores. Un dispositif technologique permettant d’entendre des extraits de l’œuvre de Félix Leclerc et des témoignages sur certains épisodes de sa vie sera installé sur le sentier du vaste terrain de l’Espace Félix-Leclerc, dans le secteur qui s’étend du chemin Royal au fleuve. Ce projet sera possiblement accessible en 2015.

Une nouvelle exposition sera montée à L’Espace Félix-Leclerc. Intitulée La vie, l’amour, la mort, cette exposition sera l’occasion de voir, autour de ces trois thèmes, ce qui a inspiré l’artiste. Ce projet bénéficie d’une aide gouvernementale de 159 000$. Le ministère des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur attribuera quant à lui 26 500 $ à la Fondation Félix-Leclerc pour permettre à l’exposition La vie, l’amour, la mort de réaliser une tournée en Europe, en 2014.

Année chargée

Les hommages envers ce grand artiste se multiplieront cette année. Parmi ceux-ci, Mme Leclerc, qui travaille depuis deux ans sur plusieurs projets afin de souligner le 100e anniversaire de son père, publiera un livre, après avoir hésité de le faire pendant un bon moment. Un grand spectacle hommage aura également lieu au Festival d’été de Québec. On ne connaît pas encore les artistes qui y prendront part. Un spectacle intitulé «le Grand Chœur de Félix-Leclerc» réunira 500 voix au Palais Montcalm le 8 juin. Une sculpture en terre sera installée dans les jardins de l’Espace Félix-Leclerc.

Félix Leclerc

Né le 2 août 2014 à La Tuque

Premier album enregistré en 1951

Adieux à la scène en 1979

Décède le 8 août 1988 à l’Île d’Orléans

L’Autre Voix, membre du Groupe Québec Hebdo

Nathalie Leclerc a fait visiter l’exposition de l’Espace Félix-Leclerc à la première ministre Pauline Marois et au ministre de la Culture et des Communications, Maka Kotto.  

(Photo Jean-Manuel Téotonio)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *