Culture
20:00 10 mai 2013 | mise à jour le: 2 juillet 2019 à 17:49 Temps de lecture: 4 minutes

Mario Saint-Amant fera revivre Gerry Boulet à l’Île d’Orléans

Sur scène, Mario Saint-Amant ne peut rien faire d’ordinaire. Lorsqu’on lui a demandé de faire un spectacle hommage à Gerry Boulet, qu’il a interprété dans le film «Gerry», il souhaitait embarquer dans le projet à condition que celui-ci sorte des sentiers battus. C’est ainsi qu’est né le spectacle «Face à face avec Gerry», qui aura lieu le 1er juin à l’Espace Félix-Leclerc au profit de la Fondation québécoise du cancer.

«La seule raison pour laquelle je ferais un show hommage, ce serait que je puisse le faire d’une façon unique et différente», explique celui qui se consacre maintenant à la musique. Son metteur en scène, Antoine Laprise, et lui ont donc mis sur pied un spectacle dans lequel on retrouve 22 chansons, chacune étant accompagnée d’une histoire pour expliquer l’histoire des pièces. Le public aura droit à des chansons d’Offenbach et de Gerry Boulet, mais également à quelques-unes de Mario Saint-Amant, qu’il a écrites avec Jean-François Caron.

 

Un des objectifs est de faire connaître les poètes derrière les pièces interprétées par le célèbre chanteur québécois, que ce soit Pierre Harel, Michel Rivard ou Denise Boucher. «C’est quoi les histoires derrière les chansons? C’est ça que je voulais raconter pour redonner à César ce qui revient à César. Il en a fallu de ces gens pour écrire les mots, se pencher sur la page blanche pour arriver à créer des univers poétiques que seul Gerry était capable de faire vivre et puis qu’après 20, 25, 30 ans, on s’en rappelle et on les fredonne ensemble», explique Mario Saint-Amant.

Un endroit où la magie opère

Le chanteur, qui sera accompagné par des musiciens, est ravi de pouvoir performer à l’Espace Félix-Leclerc, un endroit où la magie opère. «Ça me touche parce qu’il nous a bâti par sa musique, affirme-t-il en parlant de Félix Leclerc. Son ouverture d’esprit a fait de lui un grand homme et un grand écrivain qui a traduit par ses mots et ses chansons qui on était. Et c’est ce que, petit homme que je suis, je m’applique à faire au mieux de mes connaissances.»

Pour Mario Saint-Amant, Gerry Boulet a également joué un grand rôle dans la vie des Québécois en étant le premier à jouer à la radio avec la «langue de garnotte». «Oui, il y a eu Charlebois, mais ce n’était pas la langue de garnotte, le mâché québécois. […] Gerry avait une façon de la chanter qui a créé une appartenance. C’est à ce moment que l’on s’est dit tient, on peut parler comme ça, on a le droit, parce qu’on peut la chanter notre langue», raconte-t-il.

Fondation québécoise du cancer

Ce spectacle bénéfice est au profit de la Fondation québécoise du cancer. Gerry Boulet est d’ailleurs décédé d’un cancer du côlon en 1990. L’actrice Johanne Fontaine, au prise avec un cancer, sera présente lors de cette soirée pour s’adresser au public. Mario Saint-Amant interprètera pour la première fois la pièce «Comme un soldat», écrite par Alain Sauvageau en l’honneur des gens qui combattent cette maladie.

La première partie sera assurée par Al Bossy, un auteur-compositeur-interprète de Beaupré. Cet artiste, dont Jack Johnson et Ray Lamontagne font partie des influences, offrira ses compositions folk’n blues. Celui qui roule sa bosse dans le monde de la musique depuis plusieurs années prépare d’ailleurs un album ainsi qu’une tournée au Québec, au Nouvea-Brunswick (sa province natale) et aussi en France, un des pays européen dans lequel il a déjà joué.

Pour davantage d’information, composez le 418 828-1682.

L’Autre Voix, membre du Groupe Québec Hebdo

Mario Saint-Amant sera en spectacle le 1er juin à l’Espace Félix-Leclerc.

(Photo Jean-Manuel Téotonio)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *