Culture
19:54 6 août 2013 | mise à jour le: 6 août 2013 à 19:54 temps de lecture: 3 minutes

Grande Fête de la Côte-de-Beaupré: Ginette Reno promet un spectacle unique

Désirant offrir un spectacle unique à la Basilique Sainte-Anne-de-Beaupré, Ginette Reno interprètera plusieurs chansons reliées à la religion tout en chantant ses incontournables.

La chanteuse performera à guichets fermés les 23 et 24 août dans le cadre de la Grande Fête de la Côte-de-Beaupré. «C’est un privilège, un honneur et une grande joie que de chanter à la Basilique. C’est très impressionnant pour moi», indique Mme Reno.

Étant croyante, elle souhaite que ses spectacles sortent de l’ordinaire. Mme Reno a donc choisi d’intégrer, avec l’aide de sainte Anne, dit-elle sourire en coin, quelques chansons religieuses, comme Ave Maria, ainsi que des compositions parlant de Dieu, telles que Je t’appartiens et La prière. Elle promet de faire entendre les pièces incontournables de sa carrière, dont font partie Un peu plus haut et L’essentiel.

Bien qu’elle considère l’endroit comme étant merveilleux, la grande dame de la chanson québécoise estime que le son représentera un défi. Cela nécessitera un bon dosage de sa part ainsi que des musiciens et de la chorale qui l’accompagnera.

«Ça va être beau, plein d’énergie et d’amour, soutient-elle. Je suis vraiment très heureuse de faire partie de la famille de la Grande Fête. On va avoir du fun.»

Honneur

La confirmation de la venue de Mme Reno en a ravi plus d’un. «Votre présence fera de la Grande Fête un événement incontournable», affirme Jean-Luc Fortin, maire de Sainte-Anne-de-Beaupré.

Pour le recteur du Sanctuaire de Sainte-Anne-de-Beaupré, père Guy Desrochers, la chanteuse contribue à sa façon à faire connaître Dieu, ce qui est un des objectifs du Sanctuaire. «Je suis sûr que c’est une grâce pour vous de pouvoir chanter à la basilique. Pour nous, c’est une grâce aussi. Nous sommes tellement honorés de votre présence», mentionne-t-il.

Plein la vue et la panse

Sous le thème «Rythmes et papilles», la 6e édition de la Grande Fête offre pour la première fois un volet international, alors que la Normandie sera mise en vedette, notamment lors du souper gastronomique «Je me souviens de la Normandie» le 22 août. Un chef de cette région française et sept de la Côte-de-Beaupré travailleront ensemble pour offrir aux convives une expérience unique.

Le Grand marché agroalimentaire et la zone Découverte des vins seront de retour les 24 et 25 août. Plusieurs spectacles de musique auront lieu tout au long de l’événement en plus d’activités familiales. La Grande Fête fait également place à l’histoire puisque les visiteurs pourront en apprendre davantage sur la région et ses attraits ainsi que sur la Normandie.

L’entrée sur le site, situé en face de la basilique, est gratuite. Pour davantage de détails, visitez le http://www.lagrandefete.com.

Projet de film

Dans un autre ordre d’idées, Ginette Reno a complété l’écriture d’un scénario de film qui s’intitulerait «Le miracle de Sainte-Anne» et qui se déroulerait en partie à Sainte-Anne-de-Beaupré. Il s’agit de l’histoire de deux jumelles nées en Italie et séparées à la naissance, une se retrouvant à Florence et l’autre à Alma. Au décès du mari de la jumelle en Italie, elle viendra s’établir à Sainte-Anne-de-Beaupré.

Mme Reno interprèterait le rôle des deux jumelles. Elle affirme avoir remis son scénario et qu’elle attend pour la suite des choses, rien n’étant encore confirmé.

L’Autre Voix, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *