Culture
15:00 1 novembre 2013 | mise à jour le: 1 novembre 2013 à 15:00 temps de lecture: 3 minutes

Une journée de rêve pour Doralie Langlois

Beaucoup de chanteurs et de chanteuses rêveraient de performer avec leur idole, ne serait-ce qu’une seule fois. La jeune Doralie Langlois, 11 ans, de Sainte-Anne-de-Beaupré, a eu cette chance en remportant un concours parmi 300 candidates lui permettant de chanter avec Marie-Élaine Thibert pour l’enregistrement d’une chanson qui se retrouve sur son nouvel album.

«Je n’en revenais pas de la chance que j’ai eue de chanter avec elle», indique la jeune artiste qui est la petite fille de la chanteuse Cristal. Marie-Élaine Thibert a lancé un concours pour faire un duo pour la pièce «Ma chérie». Doralie a décidé de s’inscrire, elle qui apprécie cette chanteuse pour sa gentillesse et son naturel.

Parmi les 300 inscriptions, un comité de huit personnes a fait 10 finalistes. Après une audition en septembre devant Marie-Élaine Thibert, sa gérante et Monique Giroux, directrice artistique et figure importante de la culture québécoise, ont sélectionné Doralie, à son grand plaisir. «Quand j’ai su que j’avais gagné, j’étais tellement émue que je pouvais à peine parler. Ma mère et moi on s’est sauté dans les bras. Dans la maison, c’était extraordinaire», se souvient-elle.

L’enregistrement de la chanson a eu lieu le 13 septembre à Montréal. Une première expérience professionnelle pour la jeune chanteuse. «Au début, j’étais timide, mais je me suis dégênée vite parce qu’ils étaient tous tellement gentils avec moi», indique-t-elle. Lorsqu’est venu le moment de chanter avec elle, Doralie peine à dire quelle émotion l’habitait. «Je capotais», dit-elle en riant.

Chance

Elle a pu profiter des conseils de Monique Giroux et même si elle se trompait, elle recevait constamment les encouragements de toute l’équipe, ce qu’elle a particulièrement apprécié.

Une fois le travail terminé, Doralie et sa mère ont pu écouter la chanson sur place. «Ma mère et moi, ont pleurait. Quelle chance que j’ai eue», mentionne-t-elle. En plus d’être sur l’album «Dans chacun de mes silences», elle a participé au lancement du disque le 29 octobre et prendra part à au moins un spectacle. «Il se peut qu’elle m’appelle pour m’inviter à venir à un de ses spectacles lorsqu’elle sera dans les parages», ajoute Doralie.

Elle souhaite participer à d’autres concours puisqu’elle rêve d’être chanteuse. Normal pour quelqu’un qui chante «tout le temps, tout le temps, tout le temps». Née dans une famille amoureuse de la musique, Doralie serait venue au monde en chantant, lance à la blague sa mère, Marie-Christine Goulet.

L’Autre Voix, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *