Culture
14:05 1 février 2016 | mise à jour le: 1 février 2016 à 14:05 temps de lecture: 2 minutes

La pluie de Marianne Kugler

ARTS VISUELS. Artiste depuis pratiquement toujours, Marianne Kugler expose actuellement les œuvres de son exposition Pluie à l’Université Laval. Pour l’ancienne spécialiste des communications de l’université et résidente de Sillery, la pluie est très inspirante.

Même si elle a pris sa retraite du département des communications à la fin de la session d’automne 2010, Marianne Kugler fréquente toujours l’établissement universitaire. «J’ai commencé mon baccalauréat en arts visuels il y a plusieurs années et je devrais l’avoir terminé en mai prochain. Les cours m’ont fait évoluer en tant qu’artiste. Ça élargit les horizons parce qu’on est obligé de faire de tout. J’espère continuer de faire de l’art avec le même temps que je prenais pour faire mes cours.»

L’artiste définit son style comme étant très hétéroclite, avec par exemple des superpositions de photos et de textes, mais les cours universitaires ne lui nuisent en rien, au contraire. «Dans les cours, on est quand même assez libre. On fait ce qu’on veut avec les contraintes. C’est plus facile quand il y en a, car ça nous donne des idées de départ. Il n’y a pas de syndrome de la page blanche», explique-t-elle.

Pourquoi la pluie?

Ce sont ces mêmes cours qui ont inspiré Marianne Kugler pour le thème de la pluie. «C’est le résultat d’un cours. On choisissait un mentor et on faisait notre projet. Je voulais utiliser des photos et poèmes que j’avais déjà, mais le professeur m’a demandé de produire du nouveau matériel. Ça se passait à l’automne, où il pleut beaucoup. C’est circonstanciel dans les textes aussi.»

Produire du nouveau matériel a eu des effets bénéfiques pour le portfolio de Mme Kugler, faisant grandement augmenter son nombre d’œuvres sur ce thème qui la passionne. «La pluie m’inspire. Ça avive les couleurs et tout est plus propre. C’est très intéressant comme situation, car les espaces sont vides puisque personne ne sort. J’aime beaucoup photographier les reflets et les espaces vides.»

Il est possible d’aller voir les œuvres de Marianne Kugler au local 2470 du pavillon Alphonse-Desjardins de l’Université Laval jusqu’au 6 février. Sa prochaine exposition aura lieu au mois de juin, à la bibliothèque Monique-Corriveau.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *