Culture
15:27 17 juillet 2016 | mise à jour le: 17 juillet 2016 à 15:27 temps de lecture: 3 minutes

Liana Bureau s’écrit une carrière d’auteure-compositrice-interprète

MUSIQUE. Ce vendredi 22 juillet, Liana Bureau se produira sur la scène du parc de la Commune dans le cadre des Week-ends chauds du Trait-Carré. Celle qui fut finaliste à La Voix en 2015 promet un spectacle où s’accorderont soul, R&B, folk et pop. Les gens n’ont qu’à bien lacer leurs souliers: «Ça va groover!» lance-t-elle dans un rire.

À l’écouter parler du spectacle qui marquera son baptême à Charlesbourg, Liana Bureau semble faire partie de celles pour qui demain n’arrive jamais assez vite. Surtout quand ce demain annonce une scène, des musiciens, un public. Pour celui-ci, elle entend mettre le paquet: «Nous serons huit sur scène. C’est ma plus grosse formule de spectacle.»

Batterie, basse, clavier, saxophone, guitare, choristes accompagneront ainsi Liana Bureau dans un répertoire qui, dans les deux langues officielles, combinera compositions originales et reprises «à notre manière». Entendre par là des airs connus qui passeront à travers le prisme du funky et du soul, à l’image du matériel sur lequel s’affaire l’auteure-compositrice-interprète en vue de son premier album.

Les spectateurs des Week-ends chauds auront d’ailleurs le privilège d’être parmi les premiers à découvrir son travail. «Toutes les chansons qu’on présente, c’est comme des primeurs», mentionne celle qui prévoit lancer un premier extrait officiel vers la fin du mois d’août. Et l’album? «Je vise le printemps 2017», répond-elle.

Un album en chantier

À ce titre, l’automne s’annonce chargé en création. Liana Bureau consacrera l’essentiel de son temps à l’écriture – une activité à laquelle elle s’adonne depuis plusieurs années, mais à temps perdu, par réflexe plus que par ambition. Or, «il faut créer de l’espace dans son horaire pour écrire», a-t-elle compris au lendemain de son expérience à La Voix.

Son passage au petit écran aura d’ailleurs agi comme un déclic. Celle qui gagnait déjà sa vie comme interprète a profité de cette expérience sans pareille pour faire le point sur ce qu’elle attendait de sa carrière. Résultat: «Je veux vraiment faire de la composition originale», s’est dit l’artiste de Sainte-Foy.

S’en est suivi un «long processus» avant que Liana Bureau trouve son identité musicale. En chemin, des occasions alléchantes ont surgi, dont un baptême des planches au Cercle, à Québec, et une participation à la série Apéro découverte du Festival d’été de Québec.

La voilà maintenant d’attaque – et excitée – à l’idée de présenter son vrai visage au public.

Pour la programmation des Week-ends chauds, qui se poursuivent jusqu’au 12 août: http://www.weekendstraitcarre.com

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *