Culture
19:36 10 août 2012 | mise à jour le: 10 août 2012 à 19:36 temps de lecture: 3 minutes

Des étudiants tracent le chemin de la mode

Plus de raison d’être mal habillé. Enfants, ados, jeunes professionnels, hommes et femmes d’affaires; les étudiants de l’École de mode du Campus Notre-Dame-de-Foy ont pensé à tout le monde en collaborant avec Laurier Québec pour la création de circuits mode.

Disponibles sur le site Web de Laurier Québec et en application mobile, les circuits mode ont été élaborés par une trentaine d’étudiants de deuxième année dans le cadre d’un projet qui visait à les préparer au marché de l’emploi en leur permettant de vivre une expérience authentique ainsi que des échéances et des exigences réelles.

Pour Élodie Villemure et Alexandre Blais, l’expérience a été plus qu’enrichissante. «Ça nous a permis de bien connaître notre milieu et d’apprendre à nous adapter. Ce n’est pas comme la théorie dans les livres», lance Élodie. «C’est un bon feeling, l’adrénaline que ça apporte de travailler avec le stress», renchérit Alexandre Blais.

Les deux étudiants de 19 ans apprécient particulièrement l’expérience acquise grâce à ce projet et la crédibilité qu’il leur apporte. «Ça nous montre vraiment le côté professionnel de notre travail», précise Alexandre.

Longue recherche

Reste que mener le projet à bien n’a pas été de tout repos. Les étudiants ont mis plusieurs mois à faire les recherches nécessaires à l’élaboration des circuits mode. Supervisés par leur enseignante, ils ont sélectionné leur catégorie de clientèle, fait la virée des boutiques, échangé avec le personnel et les clients, fait des choix d’articles et de services et préparé la séance de photo avant de concevoir leur circuit en tant que tel.

«Ça a été beaucoup de préparation. Pour le circuit masculin par exemple, on essayait de rejoindre le plus possible l’ensemble de la population pour que le circuit s’adresse à n’importe qui se souciant de son style vestimentaire», assure Alexandre.

Quelques semaines après la publication des circuits sur le site Internet de Laurier Québec, les deux étudiants constatent avec plaisir le succès de leur projet. «Ça permet vraiment à quelqu’un de se faire une garde-robe sans se tromper. La personne s’assure de suivre un circuit rapide et efficace au lieu d’y aller au hasard», explique Élodie.

Retombées positives pour Laurier Québec

Il n’y a pas que les étudiants qui profitent des retombées du projet. Pour le centre commercial de Sainte-Foy, les répercussions sont également très positives. La section consacrée aux circuits mode sur le site Web de Laurier Québec a d’ailleurs été visitée par près de 3500 internautes en quête de conseils mode.

Pour Hélène Lemieux, directrice marketing à Laurier Québec, c’est donc dire que le partenariat entre son employeur et le Campus Notre-Dame-de-Foy a vraiment sa raison d’être. «Pour nous, c’est la relève. On encourage beaucoup ces jeunes-là qui sont pleins de talents et déjà très professionnels.»

L’Appel, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *