Culture
18:05 20 juillet 2015 | mise à jour le: 20 juillet 2015 à 18:05 Temps de lecture: 2 minutes

Simon Kearney sur les traces de ses idoles

MUSIQUE. Grand amateur de musique ayant passé une partie de sa jeunesse à écouter certaines de ses inspirations se produire sur les scènes du Festival d’été de Québec, Simon Kearney a eu la chance de les imiter au cours de l’édition 2015 qui vient de prendre fin.

Âgé de 19 ans, l’auteur-compositeur-interprète de L’Ancienne-Lorette, s’est produit trois jours de suite, à 17h45, sur la scène NRJ de la place George-V. Il a présenté son folk rock aux accents festifs à une petite foule de passage avant de se rendre au gros spectacle de la soirée sur les plaines d’Abraham.

Pour ses trois prestations, le guitariste était accompagné de quatre amis à la basse, à la batterie, au trombone et à la trompette. Il s’agissait d’une belle vitrine pour le musicien prolifique, qui lancera en août son premier album La vie en mauve.

«Surveillez l’apparition de bisons avec des ailes sur les affiches près de chez vous et dans les médias sociaux», lance-t-il mi-sérieux mi-intriguant aux spectateurs qui l’applaudissent. Les 16 pièces retenues parmi un vaste répertoire ont déjà été enregistrées à Farnham, dans l’église qui sert de studio au groupe Arcade Fire.

La carrière de Simon Kearney a débuté tôt, lui qui s’est distingué à 14 ans en méritant la 3e place à un concours de guitariste amateur organisé par l’émission Belle et Bum à Télé-Québec. Il fait évoluer ses projets tout en complétant ses études en musique au Cégep de Sainte-Foy.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *