Culture
18:46 3 décembre 2013 | mise à jour le: 3 décembre 2013 à 18:46 temps de lecture: 2 minutes

«Du fil à retordre» à la bibliothèque Monique-Corriveau

L’artiste-sculpteur François Bertrand présente une garde-robe pour le moins inusitée à la bibliothèque Monique-Corriveau. Jusqu’au 27 février 2014, l’exposition «Du fil à retordre» dévoilera des robes-sculptures métalliques, ayant chacune leur «personnalité».

L’admirateur d’œuvres d’art pourra notamment observer une robe conçue avec 4 000 cuillères à thé et une autre brodée au «petit point» avec du fil de cuivre.

Passionné par l’univers de la mode féminine et finaliste du 6e Concours d’oeuvres d’art de la ville de Québec, François Bertrand troque dans cette exposition les fils et les aiguilles pour les pinces et la broche.

Six robes sont mises en valeur dans «Du fil à retordre», dont l’Élégante, acquise par la Ville de Québec. Elle sera exposée en permanence à la bibliothèque.

Patience de moine

C’est avec une patience de moine qu’il réalise, de façon artisanale, des robes aux dimensions humaines, chaque robe nécessitant en moyenne 800 heures de travail. Les tissus riches et soyeux sont souvent constitués de l’amoncellement étonnant d’un seul élément. Assemblées une à une, cousues et brodées, chacune des pièces de métal utilisée dans une nouvelle perspective se voit transformée en une robe éblouissante dont l’ensemble demeure toutefois fragile.

La dimension symbolique apparaît quand on découvre l’allégorie suggérée, prétexte à une réflexion sur des questions identitaires et des enjeux sociaux. Psychiatre et psychologue de formation, François Bertrand a notamment fondé en 2001 le programme d’accompagnement artistique Vincent et moi à l’Institut universitaire en santé mentale de Québec.

Groupe Québec Hebdo.

Le vernissage de l’exposition «Du fil à retordre» a lieu ce jeudi, 5 décembre, à 18h, à la bibliothèque Monique-Corriveau située au 1100, route de l’Église. Entrée libre.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *