Culture
14:36 13 janvier 2016 | mise à jour le: 13 janvier 2016 à 14:36 temps de lecture: 3 minutes

Les bons contes font les bonnes amies

LITTÉRATURE. Êtes-vous plus français ou mathématiques? Opposées, du moins dans la tête d’une majorité, ces deux matières prêtent pourtant leurs mots et leurs chiffres à l’intrigue du Chaos. Avec ce roman fantastique pour adolescents, Stéphanie de Champlain et Jennifer Poirier proposent une «œuvre littéraire qui peut être un déclencheur d’apprentissage», croient-elles.

Deux mondes dissociés depuis 5000 ans, étanches à toute intrusion de part et d’autre. D’un côté, les nombres, les symboles, les formes se font les compagnons d’un garçon au flair précis. De l’autre, la créativité d’une jeune fille s’exprime par les lettres, les mots, les textes.

La muraille qui sépare Matheus et Lettra – ce sont leurs noms – ne suffira pas à contenir le chaos provoqué par une force supérieure. Les deux jeunes héros seront alors investis d’une quête commune: rétablir l’équilibre. Mais des êtres si différents parviendront-ils à collaborer?

Des auteures à l’image de leurs personnages

En matière de collaboration, Stéphanie de Champlain (Beauport) et Jennifer Poirier (Charlesbourg) en connaissent un rayon. Il y a quatre ans, quand la deuxième a parlé de son rêve d’écrire un livre numérique, la première n’a fait ni une ni deux: «Si tu mets des maths dedans, j’embarque!»

Le défi, dès lors, aura été de «rendre les maths amusantes pour les jeunes», poursuit Jennifer Poirier. Aussi Le chaos – qui existe finalement à l’écran comme sur papier – offre-t-il des énigmes à résoudre, dont le lecteur pourra trouver les solutions avant les personnages. Les deux auteures ont aussi cherché à exploiter de façon ludique les prérogatives du français, intégrant une variété de types de textes et de narrations, notamment, qui vient dynamiser la lecture.

En fait, avec sa mise en page aérée, ses jeux typographiques, ses illustrations signées Claude Larivière, l’œuvre, dans son ensemble, a été conçue pour stimuler le lecteur. «On est loin de l’écriture noire sur blanc», fera valoir Stéphanie de Champlain, qui parle plutôt en ce sens d’un «roman visuel».

Mais tous ces éléments qui enrichissent le livre, voire le lecteur, ne sauraient sacrifier le plaisir de qui souhaite simplement lire une bonne histoire. Que Le chaos soit lu: c’est là, après tout, l’ambition première des écrivaines. Et il le sera d’autant plus que, à peine sorti des presses des éditions de La boîte à livres, il profitera d’une deuxième vie en anglais dès 2016.

Un exemple de défi mathématique

Utilisez six «2» pour écrire une expression mathématique permettant d’obtenir le nombre 19. Vous pouvez utiliser les quatre opérations mathématiques fondamentales (+, -, x, /) et des expressions fractionnaires. Il peut y avoir plusieurs solutions. Voici un exemple pour le nombre 22: (2+2+2) x 2 x 2 – 2 = 22.

Pour plus d’info: www.laboitealivres.com/lechaos

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *