Culture
20:20 16 février 2018 | mise à jour le: 16 février 2018 à 20:20 temps de lecture: 4 minutes

20 ans au Cirque du Soleil

C’est en avril 1998 que Marie-Ève Bisson, de Charlesbourg, alors âgée de 18 ans, reçoit un appel pour prendre part à la tournée nord-américaine du spectacle Quidam du Cirque du Soleil. Elle accepte alors un contrat de six mois. Possédant une solide formation de gymnaste, elle doit se spécialiser en cerceau aérien, devenant par le fait même, l’une des 10 premières artistes au monde à pratiquer cette discipline. 20 ans plus tard, ses performances font toujours vibrer les spectateurs aux quatre coins du monde.

Pour Marie-Ève Bisson, un contrat de six mois est devenu l’aventure d’une vie.

(Photo gracieuseté – @eegykiat)

:«Le dernier spectacle auquel j’ai participé avec le Cirque du Soleil était Kooza, présenté en tournée depuis 2016 à Singapour, en Australie et en Chine», explique Marie-Ève Bisson, artiste de cirque de renommée internationale. «J’accepte également des contrats où je me produis sous le nom de duo 2-zen-O, avec mon partenaire Jonathan Morin. Cette chance que j’ai, d’offrir des spectacles à l’extérieur du cadre du Cirque du Soleil, me permet de diversifier mes prestations. C’est une opportunité très motivante pour moi.  Par exemple, en décembre dernier, nous avons offert notre spectacle de cerceau aérien à Amsterdam où l’on a effectué 42 représentations en 18 jours, soit deux à trois quotidiennement».

Un trophée à Monaco

Même si elle revenait de Monaco la veille de cette entrevue, Marie-Ève Bisson était dans une forme exceptionnelle. Rien de surprenant puisque l’artiste et son partenaire venaient de remporter un Clown de Bronze au Festival international du Cirque de Monte-Carlo.

«C’est le plus grand festival de cirque au monde et il s’agissait de la 42e édition. Ce fut un honneur d’être sélectionnés et de pouvoir y participer, car l’événement rassemble une multitude d’artistes possédant divers talents de partout dans le monde. On y retrouve des jongleurs, des dompteurs ainsi que des artistes effectuant des numéros aériens et au sol». Cette année, plus de 30 numéros y étaient présentés, sous le regard du Prince Albert et de la princesse de Monaco.

Marie-Ève Bisson et son partenaire de travail à l’œuvre

Photo gracieuseté – Vladimir Sazonov

Marie-Ève Bisson sera bientôt à Montréal pour représenter le Cirque du Soleil lors de 10 représentations du spectacle Les Coups de cœur de la TOHU, qui prendra l’affiche le 22 février. Elle y exécutera son numéro de cerceau aérien, tiré du spectacle Kooza.

Cirque traditionnel

Depuis ses débuts, l’artiste a offert plus de 5 000 représentations, et ce dans quelques 43 pays, soit plus de 400 villes. Cette passionnée relèvera cette année, un nouveau défi en se joignant à un cirque traditionnel. Dès le mois de mars, le Cirque Knie, en Suisse, entreprendra une tournée de 40 villes sur une période de huit mois.

«C’est une tournée en caravane (rires). C’est vraiment traditionnel, mais c’est un rêve que je caressais depuis longtemps. Ce sera une expérience enrichissante.»
Des projets

Les projets ne manquent pas pour Marie-Ève Bisson. Même si son agenda est visiblement chargé, elle offre sporadiquement du coaching en cerceau aérien lorsqu’elle débarque dans une ville. Éventuellement, elle désire dispenser cette formation à des artistes qui pourraient, par la suite, retransmettre ses techniques à d’autres passionnés. En plus de donner de la formation, elle trouve le temps d’en recevoir, peu importe l’heure du jour ou de la nuit! Même en Afrique du Sud. Marie-Ève Bisson a terminé une formation en coaching de vie et elle offre maintenant du coaching à quelques clients privilégiés. Sa principale occupation demeure toutefois ses présentations en cerceau aérien lors de spectacles.

Après 20 ans de succès avec le duo 2-zen-O et le Cirque du Soleil, la femme native Charlesbourg prévoit poursuivre sa carrière pendant plusieurs années encore. Avec tout son potentiel, sa joie de vivre et son dynamisme, elle n’a pas à s’inquiéter pour son avenir.

Âgée de 38 ans, elle se surprend à avoir passé plus de la moitié de sa vie avec le Cirque du Soleil.

Photo gracieuseté – Marie-Eve Bisson

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *