Culture
13:11 23 février 2018 | mise à jour le: 23 février 2018 à 13:11 temps de lecture: 3 minutes

Les Klassels-Five chanteront pour «Shrek»

Tous vêtus de blanc, cardigans chics, belles peignures, fière allure, les membres des Klassels-Five, telle une machine à voyager dans le temps, sont prêts pour vous transporter dans les années boomers avec un spectacle hommage au groupe légendaire, Les Classels.

Soirée bénéfice à Saint-Jean Eudes: un spectacle hommage aux Classels «comme dans l’temps»!

Photo gracieuseté

Les plus grands classiques de Gilles Girard et sa bande seront joués par les Klassels-Five (deux membres originaires de Charlesbourg et Beauport, et un de Pont-Rouge), lors d’un spectacle-bénéfice qui aura lieu le 2 mars à l’école Saint-Jean Eudes. Les profits de la soirée iront à la concentration théâtre et comédie musicale de l’école.

La troupe planche déjà sur la comédie musicale Shrek (qui a joué sur Broadway) qui sera présentée à la fin du mois de mars à la Salle Albert-Rousseau. L’argent amassé servira donc à payer costumes, location de la salle et techniciens.

Un spectacle fidèle à l’époque

Les membres (Christian Doyon, Mario Roy, Daniel Proulx, Claude Bastien et Claude Lacroix) sont de véritables passionnés de musique qui reproduisent sur scène les chansons des Classels le plus fidèlement possible. De l’équipement aux harmonies vocales, en passant par les accords de guitares, rien n’est laissé au hasard. Même la durée du concert est semblable à celle des Classels.

«Si on fait un spectacle trop long, les gens sont tannés, et si c’est trop court, ça ne vaut pas la peine, alors on essaie de bien doser. Dans le temps, un concert des Classels durait entre 50 et 60 minutes», explique Christian Doyon guitariste et back vocal.

Depuis 3 ans, le groupe hommage roule sa bosse, tantôt dans les festivals, tantôt dans les bars ou les salles communautaires. Et lors du concert bénéfice à l’école Saint-Jean Eudes, Christian Doyon souhaite une ambiance particulière: «On veut une salle pleine, on veut que les gens participent, que les gens crient parce qu’il y aura un DVD promotionnel qui sera enregistré et les profits iront au Centre-Femme de Bellechasse».

La soirée sera divisée en deux parties: une sélection de chansons des années 1963 à 1975 (dont la musique des Beatles) et l’hommage au Classels.

Environ 30 à 35 pièces seront jouées par les Klassels-Five. Et, aux dires de Christian Doyon, monter un spectacle des Classels exige beaucoup d’heures de répétitions:

«Au début, on pratiquait à toutes les semaines parce que les Classels ce n’est pas seulement de la musique, ce sont des harmonies et c’est ça qui est difficile. Mais on aime la musique, on a du plaisir, c’est une passion!» 

Christian, Doyon de Beauport, guitariste et back vocal des Klassels-Five.

Photo TC Media – Jean-Philippe Dionne

Articles similaires

Commentaires 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Livain Robichaud

    J’aimerais que Claude Lacroix me contacte au 4185201335 je suis un ami enceien baseman