Culture
14:59 11 janvier 2018 | mise à jour le: 11 janvier 2018 à 14:59 temps de lecture: 2 minutes

15 ans de livres jeunesse

Plus de 330 livres après le premier tome de la collection jeunesse Galoche, la maison d’édition de Charlesbourg FouLire fête, cette année, ses 15 ans d’activité. 

Yvon Brochu, éditeur de FouLire.

Photo gracieuseté – Marc Proulx

Depuis ses tout débuts, FouLire a pour mission d’utiliser l’humour pour faire aimer la lecture aux enfants de niveau primaire et offrir des outils et activités complémentaires aux enseignants de niveau primaire. Ce sont plus de 10 000 enseignants du Québec qui utilisent gratuitement le coin des profs.

Même après 15 ans d’existence, les ventes de FouLire continuent de croitre. «Je n’aurais pas parti une maison d’édition si je n’avais pas été certain de me lancer dans un créneau où il y avait un besoin, celui de l’humour», mentionne Yvon Brochu, éditeur, mais également créateur du personnage de Galoche.

Un million de livres édités par cette maison d’édition se trouvent déjà dans les foyers ou les écoles du Québec, si bien que de grands auteurs jeunesse comme Alain M. Bergeron et François Gravel ont adopté les couleurs de FouLire pour publier leurs histoires. «On est aussi fiers de publier de nouveaux auteurs et de développer de nouveaux talents», mentionne également M. Brochu.

Numérique

M. Brochu a toujours refusé catégoriquement de publier des livres en version numérique, même s’il considère sa maison d’édition comme technologique. En effet, Les éditions FouLire ont plus de 11 000 «j’aime» sur leur page Facebook et offrent des outils interactifs pour les enseignants sur leur site web.

«Les enfants, sur une tablette, n’ont pas envie de lire des livres. On utilise tout simplement la technologie pour faire lire des livres en version papier», explique-t-il. D’ailleurs, sur certains petits romans on retrouve un code QR qui permet d’accéder à une vidéo réalisée par l’auteur.

Avec plus de 30 titres publiés chaque année, beaucoup de nouveautés de FouLire sont encore à venir au cours des prochains mois.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *