Culture
19:06 28 décembre 2009 | mise à jour le: 28 décembre 2009 à 19:06 temps de lecture: 2 minutes

Des fêtes au Guatemala pour Suzanne et Denis

Même s’ils ont passé la dernière période des fêtes loin de leurs proches, les Charlesbourgeois Suzanne Héroux et Denis Dionne de l’organisme Su-Den-Entraide vivent une très belle expérience au Guatemala dans la région de Panajachel où ils distribuent divers équipements et vêtements récoltés au Québec ces derniers mois.

Partis du Québec depuis la mi-novembre, les deux Québécois ont vécu beaucoup d’émotions en revoyant les membres des familles guatémaltèques qui avaient bien hâte qu’ils distribuent les différents articles qu’ils ont amenés du Canada.
«Nous avons débuté notre séjour à Panajachel en remettant notre autobus à la clinique de Fundabiem qui accueille et soigne de jeunes handicapés, ont dit Suzanne Héroux et Denis Dionne. Les principaux intervenants de la clinique sont très heureux de cette acquisition et non pas manquer de nous le faire savoir. L’émotion était palpable chez nos hôtes comme parmi nous. Nous avons ensuite livré les appareils orthopédiques que nous avions apportés dans l’autobus.»

La distribution des contenus de marchandises qui ont été livrées par conteneurs a débuté quelques jours plus tard, plus précisément le 12 décembre dernier.
«On nous a d’abord aidés à les décharger et à les entreposer dans un grand local et dans deux petits entrepôts. Au total, on a apporté 110 barils de chaussures, de la vaisselle, des jouets, des vêtements, des poussettes de bébés, des micro-ondes, etc. Le grand jour d’ouverture de notre marché permet à 150 personnes de recevoir divers articles. À l’approche de Noël, les sacs de petits jouets fabriqués par une Québécoise s’envolent bien rapidement», d’ajouter les deux Charlesbourgeois.

Le lendemain, Suzanne Héroux et Denis Dionne, accompagnés pour la circonstance par quelques bénévoles, prennent la route pour donner des sacs de souliers, des vêtements et des toutous pour les enfants de la région rurale de Panajachel. Ils ont profité de l’aide des responsables de la télé communautaire pour réaliser cette activité.
«Même si nous étions loin de nos proches, nous avons passé un très bon temps des fêtes. Nous en profitons d’ailleurs pour les remercier de comprendre notre besoin de partager et d’aider», de conclure Suzanne Héroux et Denis Dionne.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *