Culture
16:47 12 octobre 2010 | mise à jour le: 12 octobre 2010 à 16:47 temps de lecture: 3 minutes

Amélie Belzile et UGA exposent dans le Trait-Carré

Les deux prochaines expositions à être présentées aux galeries d’art du Trait-Carré et Magella-Paradis mettront en vedette du 15 octobre jusqu’au 7 novembre prochain les artistes Amélie Belzile et UGA (Huguette Falardeau).

Amélie Belzile exposera dans un premier temps ses vitraux à la Galerie du Trait-Carré sous le thème «Verrarium». Les visiteurs découvriront l’univers créatif, coloré et inusité de cette artiste qui se démarque depuis plusieurs années déjà des productions de vitrail conventionnel, son art se distinguant par une maîtrise du verre.

Elle a utilisé le tridimensionnel comme nouvelle façon de travailler la matière dans les œuvres exposées à la Galerie du Trait-Carré. La plupart de ces œuvres sont en plusieurs parties, ce qui les rend articulées, souvent suspendues et toujours en mouvement avec les déplacements des visiteurs.

Mme Belzile cherche à s’inspirer de la nature, du monde végétal et animal tout en faisant preuve d’ingéniosité afin de réaliser ses créations, la géométrie lui servant d’outil de création.

Cette dernière a participé à de nombreux collectifs et solos depuis le début de sa carrière. Mais «Verrarium» est la première exposition consacrée uniquement à la technique du verre, nouvelle passion d’Amélie Belzile.

Le vernissage de «Verrarium» est prévu ce vendredi à compter de 19 h 30. Par la suite, la galerie accueillera les visiteurs les vendredis de 19 h à 21 h de même que les samedis et dimanches de 13 h à 17 h.

C’est sous le titre «Expression libre» que l’artiste-peintre UGA pour Huguette Falardeau rassemblera quant à elle ses œuvres sur les deux planchers de la Galerie d’art Magella-Paradis.

Lors de cette exposition, les visiteurs pourront admirer des aquarelles, des vitraux colorés de teintes diaphanes et des acryliques, lesquels constituent principalement sa production la plus récente.

Toute jeune, UGA s’intéressait au dessin et à la peinture. Elle multiplie les apprentissages en peinture à l’Université Laval pendant sa carrière en administration en touchant à l’huile, l’acrylique, l’aquarelle, le pastel, le portrait et même l’histoire de l’art.

Elle joint plus tard à des associations en arts visuels comme le Cercle des artistes peintres et sculpteurs du Québec, par qui elle a pu exposer à maintes reprises en Europe de même qu’au Musée des beaux-arts de Montréal.

Symbolisme, cubisme, surréalisme, abstraction lyrique, ton mi-figuratif; voilà autant de choses que les amateurs d’art découvriront en se rendant à la Galerie d’Art Magella-Paradis lors de l’exposition «Expression libre» d’UGA.

Le vernissage de l’exposition aura lieu dimanche prochain à compter de 14 h. L’exposition ouvrira ensuite ses portes les vendredis de 19 h à 21 h de même que les samedis et dimanches de 13 h à 17 h.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *