Culture
21:00 24 août 2017 | mise à jour le: 24 août 2017 à 21:00 temps de lecture: 3 minutes

Des mélodies poétiques jusqu’à l’aurore

MUSIQUE.Le quatuor Aurore sème la poésie dans les rues de la Capitale depuis les dernières semaines. Sur des affiches ou en paroles, le groupe lyrique vous fait oublier le quotidien, le temps d’un souvenir.

Le quatuor de Québec, Aurore.

Photo gracieuseté – Alexis Vigneault

Par Geoffré Samson

Aurore est né en 2015, de l’union de quatre inconnus. Cette rencontre avait été initiée par Émile Vigneault, un parolier et poète. Le Charlesbourgeois désirait ajouter de la mélodie à ses textes. C’est ainsi que le pianiste Philippe Bourque, le violoncelliste Louis-Solem Pérot et Catherine Mailloux avec son violon, se sont joints à lui pour former Aurore.

Leur premier album intitulé En si peu de temps a été lancé en mai dernier. Il regroupe chansons et poésie. Quelques vers sont livrés entre les chansons, comme un intermède de quelques secondes, une transition.

Quelques-unes de ces poésies ont déjà été apposées sur des affiches dans certains secteurs la ville. Plus de 400 panneaux affichent divers textes, des mots, des messages. Aurore invite les gens à les déplacer, les partager, et même à se les approprier en les conservant. « Nous désirons répandre la poésie sans dessein mercantile, c’est la raison pour laquelle nous ne signons pas nos affiches », explique Émile Verreault. Seul le symbole d’un petit bateau à voile (sloop), y est apposé.

Certains arrondissements ont déjà été ciblés dont Saint-Roch, Limoilou et Saint-Jean-Baptiste: lieux de résidence de trois membres du groupe. Le trait-carré de Charlesbourg est parsemé de poésie.

« Nous n’avons rien à dénoncer, ni aucune revendication. Cette tribune nous permet de partager une vision positive sur l’avenir. Nous sommes engagés sur le plan poétique », dit le poète d’Aurore.

En concert, le quatuor s’agrandit parfois. Batterie, basse et cor français sont les instruments des trois collaborateurs qui se joignent au groupe et agrémentent la mélodie. D’une influence musicale des années 50 à 60, les tendances progressives d’aujourd’hui se collent à une poésie inspirée, de Baudelaire à Félix Leclerc.

Le groupe Aurore peut être entendu en musique libre sur Spotify, Bandcamp et autres plateformes mobiles. Quelques spectacles sont prévus au Québec en août, et ils seront à la Barricade de Lévis le 23 septembre prochain.

Un des messages laissés dans la ville, à l’attention du premier ministre du Québec.

Photo gracieuseté

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *