Culture
13:41 2 avril 2015 | mise à jour le: 2 avril 2015 à 13:41 temps de lecture: 2 minutes

Blue Daven’s Code est mort, vive Velvet Black!

Le trio Blue Daven’s Code est revenu de sa première virée musicale aux États-Unis avec une nouvelle identité, se présentant désormais sous le nom de Velvet Black. «Une décision du groupe de notre management», d’expliquer le guitariste Jesse Mercier qui, à l’automne dernier, annonçait que le groupe avait signé avec Tomas Walter Morriello de Native Alien Records. Une alliance heureuse alors que la formation a eu l’occasion de se produire sur la côte ouest américaine en début d’année et que, déjà, elle traversera de nouveau la frontière en mai prochain pour une deuxième tournée. Au programme, une vingtaine de dates – Las Vegas, Los Angeles, Seattle, New York… – pour donner un goût de «rock vintage» à nos voisins du Sud. «Nous partons avec deux très gros groupes européens, soit Girlschool (Royaume-Uni – c’est le plus vieux groupe rock composé uniquement de femmes (1974)), ainsi que Crucified Barbara (Suède – composé également uniquement de femmes)», précise le musicien de Charlesbourg. La formation Old James (Canada) agira à titre d’invité spécial aux côtés de Velvet Black. Pour suivre la carrière du groupe, composé de Mathieu Giroux (Gee – voix et basse), Jean-Pierre Parent (JP – batterie) et Jesse Mercier (guitare): www.facebook.com/velvetblackofficial. (V.A.)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *