Culture
13:36 10 janvier 2015 | mise à jour le: 10 janvier 2015 à 13:36 temps de lecture: 2 minutes

Jay Sewall, 10 duos pour un 6e album

MUSIQUE. Celui qu’on surnomme la légende du blues canadien, Jay Sewall, vient de signer son sixième album. Avec Duets 1, le Charlesbourgeois mais auteur-compositeur interprète de renommée nationale nous offfre un opus de onze chansons originales et inoubliables. Cerise sur le sundae, dix d’entre elles sont interprétées en duo avec des artistes célèbres de nos contrées.

Même s’il est né à Boston et qu’il ne manque jamais de suivre les matches de baseball de la célèbre équipe des Red Sox, Jay Sewall a le cœur bien ancré à Québec. Depuis une vingtaine d’années, il habite la capitale nationale et régale le public local et régional de fantastiques airs de blues (il a vécu et joué à Chicago avec les plus grands du genre pendant les années 1970 et 1980), de country-folk et parfois même de musique de la Louisiane. Tout ce qu’il appelle l’esprit «americana», devenu d’ailleurs la marque de fabrique des fameux «jams» qu’il anime, deux fois par mois au Pub Limoilou et aussi, depuis peu, au Fou-Bar. Harmoniciste virtuose au son immédiatement reconnaissable, gentleman Jay n’a pas son pareil pour raconter des histoires où l’amour, l’amitié, l’errance et le contact étroit avec la nature forment un motif commun, émouvant, chaleureux.

À deux, c’est encore meilleur

Avec la générosité et le style unique qui caractérisent le maître, Duets 1 comprend dix titres (sur onze) interprétés en duos. Des chansons intenses ou joyeuses assurées avec des artistes qui ont marqué le parcours de mister Sewall ces 40 dernières années : Paule-Andrée Cassidy, Valérie Clio, Monya Mathieu, le groupe Swift Years, le guitariste virtuose Mike Goudreau, le batteur Barry Nameth… Enregistré au Studio Paul Hinton, Duets 1 se veut aussi comme le renouement musical avec toutes les influences de jeunesse de son auteur, de Johnny Cash à Bob Dylan en passant par Woodie Guthrie et Leonard Cohen… Mais au fait, pourquoi ce «1» dans le titre? «Parce qu’il y en aura un deuxième», confie tout simplement le bluesman, qui pense déjà à un album cette fois-ci instrumental. Avec lui à l’harmonica, bien sûr. Fidèle à la légende.

Info:
http://www.facebook.com/OfficialJaySewall

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *