Culture
13:25 30 novembre 2015 | mise à jour le: 30 novembre 2015 à 13:25 temps de lecture: 2 minutes

La nouvelle adresse du Salon Nouveau Genre à Limoilou

ÉVÉNEMENT. Avec la fermeture en mai dernier de l’église Saint-Jean-Baptiste, où il avait pris ses aises ces dernières années, le Salon Nouveau Genre se cherchait un nouveau toit. D’un lieu de culte à l’autre, c’est à l’église Saint-Fidèle, à Limoilou, que sa horde d’exposants déposeront leurs valises pour la 13e édition, les 5 et 6 décembre prochain.

Un mal pour un bien alors que le fondateur et coordonnateur de l’événement bisannuel, Olivier Bhérer-Vidal, parle d’un espace plus grand qui permettra d’accueillir quelque 30 créateurs supplémentaires, pour un total avoisinant les 150. De quoi alimenter encore plus cette diversité qui fait l’identité d’un salon devenu le rendez-vous des métiers d’art, des arts visuels, de la microédition, de la musique, de la mode et du design.

Le natif de Charlesbourg voit d’ailleurs dans cette variété l’occasion de belles découvertes inattendues. Des trouvailles, souvent, que les gens ne croiseront pas ailleurs, le salon générant une certaine production exclusive de la part des exposants présents.

Ceux-ci font pour la plupart partie de la relève, suivant la mission que s’est donnée dès le début l’événement. «Ce sont surtout de jeunes créateurs ou des créateurs dont ce n’est pas l’occupation principale», précise Olivier Bhérer-Vidal. Au salon, ils profitent ainsi d’une rare vitrine, d’un espace privilégié pour rencontrer le public.

Pour l’organisateur, c’est d’ailleurs là un argument de visite: «Les artistes sont sur place, ils peuvent expliquer leur travail, ce que c’est d’être artiste, artisan.» Alors qu’on cherche à encourager l’achat local, le Salon Nouveau Genre permet de mettre des visages sur un concept qui peut paraître abstrait.

Autant de raisons, en somme, que fera valoir Olivier Bhérer-Vidal dans la foulée du déménagement du Salon Nouveau Genre à Limoilou où l’attend, peut-être, un tout nouveau public… qui s’ajoutera au bassin des habitués, espère-t-il.

Quelques têtes d’affiche

– Fred Jourdain (illustrations)

– Cœur de loup (griffe de vêtements)

– Tomate d’épingles (bijoux)

– Pierre Girard (art animalier)

– P572 (maison de disques et d’édition)

Le Salon Nouveau Genre se tient les 5 et 6 décembre, de 10h à 18h, à l’église Saint-Fidèle (1280, 4e Avenue). L’entrée est gratuite. Liste et horaire des exposants présents: nouveaugenre.com.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *