Culture
14:34 19 mars 2014 | mise à jour le: 19 mars 2014 à 14:34 temps de lecture: 4 minutes

Carol Gagnon, un enfant de la télé

Dans son salon, Carol Gagnon a un téléviseur qui date de 1988, un héritage maternel. Boîte carrée brune, presque une antiquité sur pattes à laquelle il ne manque que les oreilles de lapin pour capter parfaitement le 20e siècle. Tout un contraste lorsque, en descendant au sous-sol, on découvre un studio d’enregistrement professionnel où ce passionné du son et de l’image s’acquitte de contrats d’émissions de radio et de capsules vidéo.

À six ans, assis devant son téléviseur – il était l’un des premiers enfants du quartier à en posséder un –, Carol Gagnon rêvait de faire carrière dans l’audiovisuel. Pour combler ses ambitions de petit garçon, il entreprendra plus tard des cours d’annonceur et de technicien d’électronique. Mais le domaine de l’audiovisuel laisse deviner un avenir trop incertain encore pour qu’il se résigne, finalement, à s’y accrocher.

Qu’à cela ne tienne: en 1978, son père lui aménage un centre audiovisuel dans le sous-sol de leur maison à Charlesbourg. «Mes parents suivaient mon évolution. Ils m’encourageaient beaucoup», se rappelle celui qui, dans l’intervalle, a choisi la fonction publique. Avec son père, il visite des studios d’enregistrement pour en reproduire les spécificités dans leur version maison. Carol Gagnon peut aussi compter sur des membres de sa famille qui baignent dans le milieu, dont son cousin devenu réalisateur à Radio-Canada.

Se faire raconter des histoires

À partir de ce moment, il décrochera quelques contrats ici et là, jusqu’à celui qui durera huit ans, de 2002 à 2010, pour la Magnétothèque de Montréal (aujourd’hui Vues et Voix). Au total, 76 enregistrements de Contes, légendes et poésies, une idée originale qu’il a pondue en ayant, en tête, les handicapés visuels. Pourquoi ne pas bonifier leur expérience auditive en ajoutant des effets sonores et des intermèdes musicaux à la lecture d’histoires et de poèmes? «Ça ne s’était jamais fait avant, à la Magnothèque; la nouveauté leur a plu», soutient Carol Gagnon, qui profitera de ce long engagement pour perfectionner la qualité de ses enregistrements.

Il reprendra la même formule pour l’Audiothèque de Québec. Il réalisera aussi pour elle des entrevues mettant en vedette des handicapés visuels qui, grâce à leur détermination, se sont réalisés pleinement dans leur vie personnelle et professionnelle. «Ce sont de belles leçons de vie», dira celui qui a développé admiration et sensibilité à leur égard.

Te rappelles-tu des radio-romans…?

Aussi est-ce dans cet esprit d’empathie que le Charlesbourgeois a approché récemment la radio CKIA avec son projet de Contes, légendes et poésies, mais visant cette fois les aînés comme public cible. «Ça pourrait leur rappeler les beaux moments des radio-romans», croit-il; un petit moment de distraction qui pourrait agir comme un rempart contre la solitude et l’ennui que certains d’entre eux éprouvent. CKIA, dit-il, a montré de l’intérêt pour le projet.

«Il y aura toujours cette tristesse de ne pas avoir réalisé mon rêve [de faire carrière dans l’audiovisuel]… Mais, au fond, je suis fier de ce que je fais aujourd’hui», avoue-t-il en balayant du regard son studio d’enregistrement.

Psittt!

Vous l’aurez peut-être reconnu: Carol Gagnon a déjà fait l’objet d’un reportage dans nos pages. Grand passionné du Titanic, il rassemble une impressionnante collection sur cette tragédie de 1912. En 2012, il nous présentait la dizaine de volumes qu’il possède sur le naufrage et qui datent de 1913; deux d’entre eux sont de la main de naufragés. Une réplique parfaite du Titanic trône également dans son salon – si parfaite qu’elle s’est retrouvée dans un épisode de la défunte émission pour enfants Félix et Ciboulette!

Quelques enregistrements de «Contes, légendes et poésies» sont accessibles en ligne: www.audiotheque.com/WebVisionPrinc.php. Ses capsules vidéo se retrouvent quant à elles sur sa chaîne YouTube: https://www.youtube.com/user/amotsdecouverts1.

Membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *