Culture
15:46 7 mai 2013 | mise à jour le: 7 mai 2013 à 15:46 temps de lecture: 2 minutes

Quand les belles-mères font rire

Dans le cadre des Rendez-vous culturels de l’ART’rondissement, le Théâtre des Bons Bons à Scène présente «Belles-mères», une comédie en cinq actes écrite en 2005 par l’auteur français Bernard Fripiat.

«Une jeune femme de bonne famille fréquente un garçon supposément pauvre. Mais la réalité est tout autre…», résume Jacques Garon, président de la troupe et interprète de Nestor, «père de la jeune femme en question et mari de cette belle-mère qui est… spéciale.» Une pièce où il est question d’argent, d’amour et de filiation, traités sur le ton de la satire.

Après avoir joué Molière, Michel Tremblay, Marie Laberge et Louis Saïa, entre autres, pourquoi le choix de Fripiat cette année? «C’est le ou la metteur en scène professionnel que nous engageons qui nous fait généralement des propositions de pièces», répond le doyen de la troupe. Cette fois, donc, c’est Danielle Fiset, qui a notamment travaillé avec Robert Lepage, qui prend les commandes.

Existant depuis 11 ans, le Théâtre des Bons Bons à Scène peut compter sur un noyau dur d’acteurs, auquel quelques autres se joignent à l’occasion. Pour «Belles-Mères», ils seront huit sur scène: Jacques Garon (Nestor, père de Milla), Thérèse Garon (Pénélope, mère de Milla), Réjean Jalbert (Albert, père d’Alexandre et propriétaire d’un hôtel particulier), Martin Plante (Alexandre, amoureux de Milla), Véronique Plante (Milla, amoureuse d’Alexandre), Catherine Couillard (Gwendoline, secrétaire d’Albert), Frédéric Dupéré (Éric, chauffeur d’Albert) et Hélène Garon (Lise, prostituée). En lecture de la pièce depuis septembre, la troupe en est maintenant aux derniers détails à régler, sous la supervision de la metteure en scène.

Les représentations auront lieu à la salle Pierre-Garon à Charlesbourg, du 9 au 11 mai, et le 16 et 18 mai, à 20 h. Les billets sont en vente au coût de 12 $, à la porte lors du spectacle ou par téléphone, au 418-626-7858.

Membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *