Culture
19:48 10 mai 2011 | mise à jour le: 10 mai 2011 à 19:48 Temps de lecture: 3 minutes

L’accordéoniste Adélard Thomassin, un porteur de tradition

La Ville de Québec a remis, aujourd’hui, les Prix du patrimoine pour le volet local. Trois lauréats ont été sélectionnés parmi lesquels figure l’accordéoniste et compositeur de Sillery, Adélard Thomassin, récipiendaire dans la catégorie «Porteurs de tradition».

Né à Sillery et y demeurant toujours, Adélard Thomassin a obtenu cet honneur à titre de récompense pour l’ensemble de son œuvre. Véritable mémoire vivante du répertoire de musique traditionnelle québécoise, compositeur prolifique, accordéoniste réputé et accompli ayant joué sur toutes les scènes, de la télévision au Carnaval de Québec, Adélard Thomassin a légué un grand nombre d’œuvres au répertoire en plus d’avoir influencé trois générations de musiciens.

Aujourd’hui âgé de 83 ans, il continue de faire danser les gens et à communiquer sa passion de la musique traditionnelle. En 2007, M. Thomassin avait reçu le prix du Patrimoine vivant.

Une mention d’honneur a également été décernée à Yvette Michelin, comme porteuse de tradition, afin de reconnaître formellement son travail et son apport à la sauvegarde, à la promotion et à la transmission de la technique artisanale du fléché tissé aux doigts.

Propriétaires d’une maison ancestrale dans le secteur du Cap-Blanc, Margo Ménard et Jean Bergeron ont remporté le prix dans la catégorie «Conservation et préservation» pour s’être démarqués par la qualité de la restauration extérieure de leur propriété située du 340 au 346, rue Champlain. Ce bâtiment avait également remporté les honneurs dans la catégorie «Habitation-Patrimoine» des Mérites d’architecture 2010.

Un prix à «La Promenade des écrivains»

«La Promenade des écrivains» a décroché les honneurs dans la catégorie «Diffusion et interprétation», pour ses huit parcours thématiques qui présentent les caractères changeants ou persistants de la ville de Québec. L’instigatrice du projet Marie-Ève Sévigny est allée chercher le prix en rappelant comment les auteurs ont eu un coup de cœur pour leur ville. Le Comité du patrimoine de Saint-Jean-Baptiste a obtenu une mention spéciale pour son exposition «Souvenirs d’enfance» présentée durant l’été 2010.

En route pour la finale régionale

Sélectionnés parmi une vingtaine de candidatures reçues cette année, ces trois lauréats représenteront la Ville de Québec à la finale régionale qui aura lieu le 18 juin prochain à Deschambault-Grondines. À titre de gagnants du volet local, ils ont reçu un trophée conçu et réalisé spécialement pour l’occasion par l’artiste Bernard-Alexandre Beullac, spécialisé dans la pratique de la technique ancestrale de la chaudronnerie.

Le jury de sélection était composé de Claudine Caron, technicienne en architecture au Service en aménagement du territoire de la Ville de Québec, Éric Dumas, responsable des équipements patrimoniaux à l’arrondissement de Sainte-Foy–Sillery–Cap-Rouge, Normand Legeault, maître danseur et calleur, Réjean Lemoine, historien et chroniqueur urbain et Daniel Papillon, président de la Société d’histoire de Limoilou.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *