Culture
10:20 30 décembre 2009 | mise à jour le: 30 décembre 2009 à 10:20 temps de lecture: 7 minutes

Rétrospective «Arts et culture 2009»

Plusieurs événements importants ont marqué le domaine des arts et de la culture dans l’arrondissement de Beauport au cours de l’année qui s’achève. Le BEAUPORT EXPRESS profite de la période des Fêtes propice aux rencontres et aux échanges en famille pour rappeler aux lecteurs ceux qui méritent une attention particulière.

Lancement d’un cahier de prestige sur l’histoire de Beauport

La Ville de Québec et le ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine lance le second cahier de la série «Découvrir Québec» portant sur l’arrondissement de Beauport. Marqué par la présence du maire de Québec Régis Labeaume, le dévoilement de cette publication de 96 pages abondamment illustrée donne le coup d’envoi officiel des fêtes du 375e anniversaire de la seigneurie de Beauport. L’album se démarque par sa mise en page dynamique, l’abondance des cartes, des photos anciennes et récentes. On y retrouve autant les grandes artères de Beauport que les chemins les moins fréquentés.

Voyage de rêve en Chine pour l’Harmonie des Cascades

Après huit voyages qui lui ont fait découvrir la plupart des pays d’Europe, l’Harmonie des Cascades de Beauport effectue une tournée de six concerts en Chine. À sa première visite en Asie comme directeur musical, Laurent Breton revient enchanté de l’accueil que les mélomanes chinois ont réservé au groupe qui a bien répondu avec des prestations dignes de musiciens professionnels. «C’est tout simplement un voyage de rêve pour un groupe de musiciens amateurs comme nous qui n’a pas performé en amateur! Il fallait voir la publicité sur les grandes banderoles de trois pieds par 20 pieds qui annonçaient nos concerts sur les murs d’hôtels en banlieue de Shanghai. Les salles étaient toujours pleines avec entre 1 000 et 1 500 spectateurs», a résumé M. Breton.

Des jeunes sculpteurs remplis de talent

Première activité hivernale à souligner le 375e anniversaire de la Seigneurie de Beauport, la 12e édition du Festival Beauport en neige en met plein la vue avec la présentation du populaire concours de sculpture sur neige Turbocristal. Plusieurs élèves d’écoles primaires de Beauport accompagnés de leurs parents démontrent leur talent avec la réalisation d’œuvres qui lancent les festivités de façon on ne peut plus originale. Bonhomme Carnaval couronne Florence Mercier de La Courviloise première reine d’un jour du festival et une équipe de l’Externat Saint-Coeur de Marie se démarque avec un gâteau en neige coloré intitulé «Bonne fête Beauport».

La Coopérative artistique du Fargy emménage au Couvent de Beauport

Un des premiers pas pour que le Couvent de Beauport devienne véritablement une maison de la culture est franchi alors que la Coopérative artistique du Fargy y inaugure officiellement ses nouveaux locaux de formation en sculpture et ébénisterie d’art. Selon le président de la coopérative et maître sculpteur sur bois de Beauport, Gilles Grenier, tout le soubassement de l’édifice historique sera animé sur une superficie de plus de 4 000 pieds carrés. Propriété du Centre local de développement (CLD) de Québec qui l’avait acquis pour 750 000 $ des sœurs de la Congrégation Notre-Dame en 2005 après qu’elles aient annoncé leur départ au début des années 2000, l’édifice construit en 1886 reprend vie enfin grâce à l’initiative de la coopérative qui souhaite y tenir ses ateliers sur une longue période.

Le Salon de mai toujours aussi populaire

Une foule nombreuse estimée à plus de 30 000 visiteurs, tout comme l’an dernier, se déplace pour découvrir les œuvres de la centaine d’artistes et d’artisans regroupés pour une quatrième fois d’affilée au centre commercial Les Promenades Beauport, dans le cadre du 42e Salon de mai présenté par le Conseil beauportois de la culture.

Danielle Sirois Cormier compose une chanson pour le 375e de Beauport

Membre du Groupe vocal Atmosphère depuis quatre ans, Danielle Sirois Cormier adore composer des chansons. Elle en écrit une spécialement pour les fêtes du 375e anniversaire de Beauport, intitulée «Mon Vieux Bourg !», qu’elle interprète à chaque première des trois soirées de spectacles de la Fin de semaine chantante de Beauport présentée à l’Agora Girardin. «J’ai toujours chanté. Ma mère chantait. Toute la famille avait une bonne oreille musicale. J’ai ça dans le sang. À chaque semaine je compose des chansons», confie la soprano beauportoise qui a écrit les paroles et la musique de la chanson «Mon Vieux Bourg !» composée en hommage à la Seigneurie de Beauport pour ses 375 ans. «J’ai fait les accords dans le courant de l’hiver dernier lorsque je suivais des cours de guitare. C’est une belle valse de quatre minutes avec cinq couplets et un refrain révélateur qui rappelle le milieu naturel où je demeure près du ruisseau du Vieux-Moulin, un coin de pays, un paysage, une petite ville, là où des gens vivent tranquilles».

Armande Marcoux Langelier honorée au Symposium d’art de Beauport

Boursière du Conseil beauportois de la culture et du Fonds Normand-Brunet, Armande Marcoux Langelier ajoute un nouvel honneur à son curriculum vitae lors de la 7e édition du Symposium d’art de Beauport, aux Promenades Beauport. L’artiste-peintre beauportoise reçoit cet honneur dans le cadre du 375e anniversaire de Beauport pour sa contribution à l’épanouissement culturel de sa communauté en présence du député de Jean-Lesage, André Drolet, président d’honneur de l’événement. C’est la première fois qu’on rend hommage à un artiste pendant le Symposium. Mme Marcoux Langelier peint depuis 1968. Elle a enseigné pendant une trentaine d’années dont plusieurs aux Ateliers Multi-Arts à la Maison Tessier-Laplante.

Sculpture dévoilée en hommage à l’artiste Pierre-Paul Bertin

Une œuvre d’art public rendant hommage à l’artiste multidisciplinaire de renommée internationale, Pierre-Paul Bertin, est dévoilée dans un nouvel espace urbain de l’arrondissement de Beauport localisé à l’intersection de l’avenue Saint-David et de la rue Pierre-Paul-Bertin. Cette sculpture est installée pour souligner le 375e anniversaire de la création de la seigneurie de Beauport par l’arrondissement de Beauport et la Commission de la capitale nationale du Québec. Ces deux partenaires ont d’ailleurs séparé à parts égales le montant de 150 000 $ nécessaire pour l’installation de cette œuvre d’art intitulée «Hommage à Zadkine». On voulait ainsi commémorer le souvenir de cet artiste peintre, sculpteur et graveur décédé en 2006. La sculpture, coulée en bronze à l’Atelier du bronze d’Inverness, s’élève en bordure de la piste cyclable du corridor des Beauportois. L’œuvre mesure 2,5 mètres de hauteur. Elle témoigne du rôle majeur exercé par ce sculpteur français d’origine russe.

Madeleine Gagnon rappelle l’histoire du chemin du Petit-Village

L’œuvre de Madeleine Gagnon, «Le chemin du Petit-Village», est lancée en grande pompe au Centre des loisirs du Petit-Village. Plus de 200 personnes se déplacent au lancement du livre pour témoigner avec fierté de l’attachement ressenti par rapport à ce petit bout de pays. Le Petit-Village est né en 1672. Enclavé entre Charlesbourg et Beauport, le secteur constitue une route historique aux yeux de nombreux résidents de l’arrondissement de Beauport. Déçue du peu d’espaces accordés à cette étroite bande de terrains lors des fêtes du 375e anniversaire de Beauport, Madeleine Gagnon se met à l’écriture afin de mieux faire connaître le grand oublié. «Je souhaite rendre hommage à l’endroit et aux familles qui y habitent. Beaucoup de personnes ne connaissent pas cette route historique», affirme l’auteure de cette saga familiale.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *