Culture
19:44 5 février 2008 | mise à jour le: 5 février 2008 à 19:44 temps de lecture: 3 minutes

La Courvilloise s’impose au concours de sculpture de Beauport en Neige

La tempête de vendredi dernier n’a pas refroidi les ardeurs des jeunes sculpteurs de la Courvilloise qui ont uni leurs efforts et leurs talents pour remporter les honneurs du Concours de sculpture sur neige Desjardins de Beauport. Il s’agissait d’un deuxième titre d’affilée pour ses valeureux étudiants dans le volet écoles secondaires.

La Courvilloise a en effet mis la main sur les trois premières places en décrochant l’or avec «L’arbre québécois» réalisé par Julie Therrien, Simon Morneau, Marc-Antoine Fortin Robitaille, Chanelle Gilbert-Baril et Roxanne St-Laurent, l’argent pour «Le Patriote» effectué par Patrice Talbot, Félix-Hugo Samson, Raphael G.-Théberge, Antoine Thibodeau Fortin et Stéfania Smoleanu ainsi que le bronze pour «Le 400e» conçu par Nelson Parent, Jean-Philippe Boies, Alexandre Boily, Camille Morin et Claudia Paré. Le jury composé du vétéran sculpteur Raymond St-Laurent, du président du festival Richard Côté, de Nicholas Pedneault de Congébec, Julie Lafrance, représentante du public, Valérie Beaulieu sculpteure et l’auteur de ces lignes a été impressionné par le harfang des neiges, le castor, l’inuit et les nombreux détails qui se retrouvaient dans l’œuvre gagnante.

Saint-Cœur de Marie conserve son titre au primaire

Récipiendaire d’une médaille d’or l’an dernier, l’Externat Saint-Cœur de Marie a brillamment défendu son titre avec une œuvre intitulée «Les pingouins fêtent Québec» réalisée en famille par l’équipe composée de Frédérique Jourdain-Duval, Isabelle Mercier, Carole Ann Simard, Catherine Vincent et Gabrielle Savard. «Cette victoire est le résultat d’un travail marqué par un très bel esprit d’équipe. Les enfants ont su nous rassembler pour faire une œuvre où tous les membres se sont bien complétés», a résumé un des parents. Comptant un traîneau, deux pingouins et deux délicats chiffres 400 en accord avec le thème des fêtes de Québec, l’œuvre a obtenu la faveur du jury devant «La fontaine du 400e» réalisée par Marie-Christine Moisan, Sandra Godbout, Dave Bourassa et Krystel Bédard de l’école Saint-Édouard.
Malgré les 40 centimètres de neige laissés par la tempête, la 11e édition du festival a connu un record de participation dans les deux volets scolaires avec 13 équipes et 54 inscriptions au primaire et 22 équipes et 97 étudiants représentants cinq écoles au niveau secondaire. Les volets amateur, professionnel et happening familial ont aussi obtenu du succès avec la réalisation de près de 20 monuments.
.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *