Culture
15:44 11 juillet 2008 | mise à jour le: 11 juillet 2008 à 15:44 temps de lecture: 3 minutes

Nanette Workman invitée spéciale de Beauport en Blues

Femme de rock et femme de blues, Nanette Workman sera la vedette majeure de la 4e édition du Festival Beauport en Blues présentée du 25 au 27 juillet sur la scène Desjardins à l’Agora Girardin au cœur du Vieux Bourg. La chanteuse montréalaise animera la soirée du samedi 26 à compter de 21h avec un groupe de six musiciens.

Connue sur la scène musicale québécoise depuis plus d’une vingtaine d’années, Nanette Workman n’a plus besoin de présentation. Acclamée par tous en 2005 lors du spectacle «Femmes» présenté au Cabaret du Casino de Montréal, elle participe l’année suivante à une série de spectacles au profit de l’Association de paralysie cérébrale du Québec qui l’amène à Paris et à Lyon. À son retour, elle reçoit le Canadian Maple Blues Award à Toronto pour le titre de chanteuse de l’année et pour l’album «Mississippi Rolling Stone». Selon le directeur de la programmation de Beauport en blues, Éric Morin, son prochain spectacle à Beauport sera le seul qu’elle donnera à l’extérieur cet été au Québec.

Pat The White pour l’ouverture officielle

L’électrisant guitariste Pat The White de Carleton et son groupe de cinq musiciens lanceront le festival le vendredi à 19h suivis du guitariste Vasti Jackson de la Louisiane qui se présentera sur la scène Desjardins avec six musiciens, dont un saxophoniste, un trompettiste et un orgue B3. Il s’agira d’une première à Québec pour cet artiste qui compte plus de 30 ans de carrière en jazz et blues. L’harmoniciste Carl Tremblay de Montréal couronnera cette première soirée à 23h à l’Académie Sainte-Marie en compagnie de quatre musiciens. Reconnu pour sa fougue, il apprécie se promener dans la foule lors de ses prestations au grand plaisir des amateurs de blues.
Le groupe Kitchen Shakers de Montréal inaugurera la soirée de samedi à 17h avec un spectacle acoustique mettant en vedette les guitaristes Kevin Mark et Dale Boyle bien connus des amateurs de la série «Vendredis blues» de la Grange Marcoux. Ils seront suivis du groupe Alanom blues band de Beauport à 19h et de Nanette Workman à 21 h, avant de revenir terminer la soirée en version électrique à 23h à l’Académie Sainte-Marie.
Le claviériste non voyant originaire de Beauport, Guy Cardinal, animera l’après-midi du dimanche à compter de 14h avec trois musiciens avant de céder sa place à 16h au jeune prodige ontarien de la guitare Jimmy Bowskill. Âgé seulement de 17 ans, il compte déjà trois albums à son crédit et se produit dans une centaine de spectacles par année à travers le monde. Entouré de deux musiciens, il propose un style plus rock que son homologue au Québec, Ricky Paquet. Toutes ces représentations seront gratuites et en cas de pluie elles se tiendront à l’Académie Sainte-Marie.
Le président des amis (es) de la Grange Marcoux, Richard Gosselin, a tenu à souligner en conférence de presse que le volet familial sera le plus important jamais vu depuis la fondation du festival. «Les enfants auront la chance de bénéficier sur le site, de 11h à 16h samedi, de quatre jeux gonflables dont celui le plus gros au Québec, une énorme glissade en forme de crocodile qui fait 40 pieds de haut et 28 de long. Il va sans dire que l’édition 2008 sera un rendez-vous incontournable pour les familles de Beauport et de la région de Québec!», assure M. Gosselin.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *