Culture
21:30 8 mars 2007 | mise à jour le: 8 mars 2007 à 21:30 temps de lecture: 2 minutes

Denis Douville sélectionné pour l’Expo Art de Toronto

Le sculpteur animalier de renommée internationale, Denis Douville, de Beauport a été sélectionné par un jury, réputé pour son expertise et son engagement dans la communauté des arts de Toronto, pour exposer 10 de ses oeuvres, six en bronze et quatre en bois, du 15 au 18 mars prochain à l’Expo Art présentée au prestigeux Metro convention center de la Ville Reine.

Plus de 300 artistes et galeries à travers le monde participeront à cet événement artistique d’envergure fréquenté chaque année par au delà de 20 000 collectionneurs et amateurs d’art en trois jours.

Il s’agira de la deuxième présence de Denis Douville à Toronto où il avait remporté en 1989 un prix de 4e place dans la catégorie «Best of show» à la 13e Canadian national exhibition parmi plus de 872 sculpteurs provenant du Canada, des États-Unis et plusieurs autres pays.

Comptant déjà plus de 30 ans de sculpture à son actif, il estime avoir beaucoup progressé depuis qu’il a pris sa retraite il y a 10 ans. «J’adore relever des défis et quand je me fais dire que les animaux de mes pièces ont vraiment l’air vivant, ça me prouve que je suis capable de communiquer leurs émotions».

Un de ses rêves, exposer à Las Vegas

Reconnu comme l’un des meilleurs sculpteurs animaliers au Québec, Denis Douville coule ses bronzes à la la Fonderie d’art d’Inverness et la presque totalité de ses oeuvres sont exposées en permanence à la Galerie d’art du Château Frontenac, à la Galerie d’art Drummond à Drummondville et à la Galerie d’art du Manoir à La Malbaie. «Je réalise environ cinq à six pièces par année et mes sujets préférés sont les ours, les loups, les orignaux, les chevaux et les chèvres de montagne. Un de mes rêves est d’exposer un jour à Las Vegas et je crois bien que ce sera pour bientôt. Je compte beaucoup sur l’importante exposition de Toronto pour me faire des contacts qui pourraient bien m’ouvrir d’autres portes. C’est une excellente occasion pour rencontrer des collectionneurs passionnés et décrocher des commandes intéressantes», souligne le sculpteur qui a dû débourser près de 2 000 $ en frais d’inscription pour participer à ce prestigieux événement.
<@CP> (photo: Michel Bédard)
<@CP> (photo: Michel Bédard)
<@CP> (photo: Michel Bédard)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *